Affichage des articles dont le libellé est Culture. Afficher tous les articles
Affichage des articles dont le libellé est Culture. Afficher tous les articles

lundi 6 janvier 2014

La France a t-elle perdu la bataille du changement par la culture en Syrie ?

Syrie, Désormais le russe va concurrencer le français dans les écoles.
 
AFP - 6 Janvier 2013 - Le russe va désormais concurrencer le français dans les classes secondaires en Syrie, a annoncé le ministère de l'Education, alors que Damas est soutenu par Moscou dans sa guerre contre les rebelles qui, eux, sont appuyés par Paris.

Sur son site, le ministère de l'Éducation annonce avoir pris la décision d'offrir le choix entre le français et le russe comme seconde langue aux élèves de 5e, alors que seul le français était offert en option jusqu'ici.

L'anglais est également enseigné, dès la classe de 11e, aux élèves âgés de 6 ans.

Le ministre de l'Éducation, Hazwane al-Wazz, indique qu'à "la prochaine année scolaire, le ministère aura terminé tous les préparatifs pour enseigner la langue russe dans ses établissements, de la mise au point du programme à la formation des enseignants".

La Syrie a été sous mandat français entre les deux guerres mondiales, et s'il existe encore une école française à Damas, le nombre de Syriens francophones est estimé à 5.000.

Selon un article du New York times en juillet 2012, près de 20.000 femmes russes ont épousé des Syriens depuis les années 60, en majorité des militaires ou des officiels venus faire leur formation en ex-Union soviétique.
 

jeudi 29 août 2013

En faisant détruire la Syrie, l'Occident décide de se priver de mémoire....


Cette vidéo présente une certaine image de la Syrie; la seule image que nous aimerions retenir de ce magnifique pays sur lequel on s'acharne. 

Pays de civilisation et de culture, par sa contribution au passé universel de l'humanité, la Syrie fut le pays où l'alphabet consonantique a vu le jour et qui depuis est employé dans la plupart des langues. 

La Syrie qui nous a donné l'écriture et grâce à laquelle le christianisme a pu être porté à Rome par des voies pacifiques, est aujourd'hui l'objet de la haine de puissances qui se considèrent modernes, supérieures et moralistes, autorisées à donner des leçons à des pays plus petits, qui veulent suivre un chemin différent. Ces puissances occidentales sont en réalité fondées sur nombre d'éléments importés ou procurés de la civilisation orientale.

Dans la partie scandaleuse qui se déroule en Syrie, certaines de ces puissances occidentales ont laissé faire les extrêmes, d'autres ont plutôt encouragé les extrémistes et la barbarie qu'ils véhiculaient. Ces pays ont décidé de rompre avec les positions passées, avec la culture universelle ; ils ont choisi de faire table rase sur les apports des sociétés antérieures ; en faisant détruire la Syrie, ils ont choisi de se priver de mémoire. 

L'occident des temps modernes a longtemps représenté pour les populations chrétiennes des pays émergeant de l'empire ottoman, un idéal à atteindre associant raison et connaissance, à leur religion d'amour et de paix, friande des arts musicaux et des autres majeurs et mineurs. 

A présent, cette partie du globe incarne de plus en plus, un agglomérat d'individus en rupture raide avec le passé ; des juxtapositions d'esclaves errants, adeptes d'une religion matérialiste et immanente, détournée des questions eschatologiques et se glorifiant de posséder une morale libertaire et capricieuse, exacerbant une mise en concurrence entre les travailleurs qu'elle dresse les uns contre les autres; en corollaire elle encourage le culte de l'apparence, la rupture entre l'être et le paraître, entre le naturel et la raison, faisant de l'hypocrisie et du mensonge, le moyen de défense d'êtres en survie.

Voilà l'occident qui veut donner des leçons à la Syrie antique, byzantine et chrétienne, médiévale, islamique et arabe qui tentait ces derniers temps, de mettre un pied dans une modernité orientale harmonieuse, ne reniant pas son passé mais l'intégrant. Cette Syrie là ne pouvait à terme qu'évoluer vers la paix, l'harmonie, l'équilibre des principales dimensions de l'homme. Comme pour le Liban, il y a 40 ans, des puissances occultes animées d'un esprit malin, lui ont refusé cette évolution, préférant lui exporter une révolution sanglante avec des dizaines, voire des centaines de milliers de morts, façon table-rase de 1789.

Le Veilleur de Ninive.  


Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.