Affichage des articles dont le libellé est Coptes. Afficher tous les articles
Affichage des articles dont le libellé est Coptes. Afficher tous les articles

samedi 29 mars 2014

Madame Rania Badaoui dans une saine et "sainte" colère ....en arabe

En arabe : Mme Rania Badaoui dit tout avec un courage inouïe sur ce qui arrive aux Coptes en Egypte.



dimanche 5 mai 2013

Poutine envisagerait un sommet international sur la protection des chrétiens du Proche-Orient.

Au sujet de la situation des chrétiens d'Orient, à la suite de l’élection du Pape François, et après des entretiens que ce dernier a eu avec le Patriarche grec orthodoxe de Russie, le Saint-Père et Sa Béatitude ont tous deux contacté le Président Vladimir Poutine lui demandant d’aider à l’arrêt de l’émigration des chrétiens d’Orient et à la cessation de leurs persécutions dans l’Orient arabe. Le Président Poutine est alors entré en contact avec son ministre des Affaires-Etrangères M. Lavrov et lui a demandé de préparer une réunion internationale pour la protection des chrétiens en Orient, pour leur maintien, au moins en Syrie et au Liban, et le retour d’une partie d’entre-eux en Irak.

L’analyse de la situation a eu lieu après que le Patriarche de Moscou eut fait pression sur le Président Poutine, et que des personnalités importantes eurent porté au Vatican, un rapport sur la situation des chrétiens en Orient. Des questions les plus importantes, se trouve être l’examen détaillé des points présentés par le Général Michel Soleiman, Président de la République libanaise, au Pape, lors de sa visite récente au Vatican ; parmi les points, il s'en trouve un qui prévoit que les cinq puissances qui siègent de façon permanente au Conseil de Sécurité des Nations-Unies, la Russie, la France, la Grande-Bretagne, la Chine et les Etats-Unis, auront à jouer un rôle important dans le maintien des Chrétiens en Orient.

Ces personnalités considèrent que le Président Georges Bush fils, a commis une erreur grave, en poussant les trois millions de chrétiens à quitter l’Irak et en n’assurant pas leur sécurité. A présent, les coptes sont sujets à la persécution en Egypte, les chrétiens y font face en Tunisie, en Libye, elle sévit sévèrement, tandis qu’en Syrie, elle est impitoyable, contre les chrétiens en particulier dans les régions tenues par les "takfiristes", sans compter toutes les menaces que font peser ces mêmes mouvements "takfiristes" sur la présence des chrétiens en Orient.

Sur cette base, le Président Vladimir Poutine va solliciter les cinq grandes puissances du Conseil de Sécurité, en vue de leur faire prendre les résolutions nécessaires, sur la base du "septième volet", qui donneraient aux cinq grands le droit d’envoyer des forces internationales, dans les pays non-respectueux des minorités, afin de les protéger par la force.

Traduite de l'arabe par le Veilleur de Ninive.

lundi 16 juillet 2012

Les autorités de l'Eglise copte refusent de rencontrer Hilary Clinton.

Al-Ahram - Le Caire - Le 16 juillet 2012 - Les responsables des églises égyptiennes ont refusé de rencontrer, hier le 15 juillet 2012, la Ministre américaine des Affaires Etrangères Hilary Clinton dans l'enceinte de l'Ambassade américaine au Caire. 


Monseigneur Marcos Evêque du diocèse de Choubra-El-Khema, l'un des membres dirigeants de l'Eglise copte  orthodoxe, a déclaré que le refus de rencontrer Mme Clinton s'explique par l'ingérence américaine dans les affaires intérieures égyptiennes et le soutien de son Administration à la domination par courant déterminé sur la majorité du peuple égyptien. Le refus de participer à une telle rencontre est également venu d'un grand nombre de personnalités chrétiennes parmi lesquelles Messieurs Najib Sawirs, Imad Jad, Michael Mounir et Madame Georgette Qallini. Quant à l'ambassade des Etats-Unis, elle a refusé les prises de vues de personnes ayant participé à la rencontre et la divulgation de leurs noms.

Hilary Clinton : "The People we are fighting today, we funded twenty years ago"
Important mais en anglais ! L'Aveux de Hilary Clinton dans le rôle des USA pour créer Al-Qaïda.



lundi 24 octobre 2011

Tous unis derrière les Coptes.

Video prise durant la terrible répression de la manifestation copte par l'armée égyptienne : Des musulmans fraternisent avec les chrétiens et chantent ensemble : "Musulmans et Chrétiens sont Unis".

Des différentes video visionnées, il devient limpide que provocation et répression sont le fait, peut-être de provocateurs, mais surtout de l'armée égyptienne. La fermeté de la communauté copte unie s'impose. Soutenons-là.



Le Veilleur de Ninive.


mercredi 19 octobre 2011

"Video ouverte" du Journaliste Bilal Fadl à l'adresse du Conseil Militaire Egyptien.


قناة التحرير برنامج فى الميدان مع بلال فضل حلقة 14 أكتوبر وحديث على احداث ماسبيرو ورسالة الى المجلس العسكري

Un journaliste musulman, Bilal Fadl s'adresse (en arabe) au Conseil militaire Egyptien suite à la répression de la manifestation Copte au Caire.

A partir de la 12ème minutes, la video montre bien une manifestation pacifique "sans armes", dans laquelle se mêlent les militaires avec violence et commencent à taper sur la foule....Cela n'a pas justifié de commentaires plus que laconiques de la part des gouvernements occidentaux....

mercredi 12 octobre 2011

Répression des Coptes : Une condamnation plutôt laconique.

La France "condamne les violents affrontements [Liens aux video ci-dessous] qui ont eu lieu la nuit dernière au Caire et qui ont fait de nombreuses victimes, en particulier dans la communauté copte", a déclaré aujourd'hui [11/10/2011] le ministère des Affaires étrangères.

Elle "appelle à l'apaisement et se félicite des déclarations des autorités politiques et religieuses qui prônent le dialogue et la préservation de l'unité nationale", a ajouté le porte-parole du ministère, Bernard Valero.

Tel est le communiqué laconique sorti de France. Pas même un qualificatif à la condamnation.

Stupéfiant! Ce communiqué est réellement stupéfiant pour ceux qui ont souffert de la répression. Ce message du Quai d'Orsay donne l'impression que des bandes rivales s'étaient affrontées, alors que la troupe officielle faisait marcher ses blindées sur les manifestants coptes.

Quelle distance, voyons-nous là, entre les encouragements, au printemps, des officiels et des médias appelant à renverser le Président Moubarak et le communiqué laconique du Quai d'Orsay. 

Aujourd'hui on calme le jeu, hier on excitait les manifestants. A présent on appaise, antérieurement on menaçait et bombardait pour renverser Kadhafi.

Comment peut-on croire que les incidents du Caire ne se répétront pas et que l'action la plus efficace est d'appeler simplement au calme ?

Peut-être l'heure est-elle venue pour le gouvernement français d'inviter les officiels Coptes à venir expliquer leurs inquiétudes à l'Elysée et démontrer ainsi que les Chrétiens d'Egypte ne sont pas livrés à eux-mêmes ?

C'est à ce moment là et à ce moment seulement, que nous pourrons dire que la politique de la France est équilibrée entre les minorités non-musulmanes et les majorités musulmanes.

Sans le maintien d'un équilibre entre les confessions, dans la politique étrangère française, la frange chrétienne du peuple français s'inquiète et aura de plus en plus de mal à croire que l'équilibre sera sauvegardé entre les communautés vivant dans l'Hexagone.

Video 1 (Allemand) - Video 2 (Français)

Le Veilleur de Ninive.

mardi 11 octobre 2011

Middle East Christian Leaders condemn the Massacre of Copts in Cairo.

Washington DC
October 10th 2011

We the undersigned leaders of Middle East Christian organizations representing the aspirations of Egyptian Copts, Arameans (Syriacs), Chaldeans, and Assyrians from Southeast Turkey, Syria and Iraq, Maronites and Lebanese Christians, Southern Sudanese, Kabyles Christians from North Africa, denounce vehemently the massacre perpetrated in Cairo on October 9, 2011 at the hands of military forces and armed elements which led to the death of dozens and wounding of about a hundred Coptic Christian demonstrating peacefully. In the name of millions of Christians in the Middle East and in the Diaspora, including in the United States, we declare the following:

1) We call on the Secretary General of the United Nations to send investigators to Egypt and establish a report about the massacre and sending it to the Security Council.

2) We call on the US Administration to call its ambassador in Egypt and summon the Egyptian ambassador to Washington to investigate the massacre and take appropriate actions.

3) We call on the US Congress to suspend military aid to Egypt immediately under all its forms until a protection status for the Copts is established and enforced.

4) We call on the Copts of Egypt to be patient and keep their hopes high as millions of Middle Eastern Christians and their Diaspora around the world are standing by you.

5) We call on the Vatican to call for an international conference on the Christians of the Middle east and North Africa.

We the undersigned leaders of Middle East Christian NGOs have established a coordination committee to follow up on the massacre of Cairo and on other attacks targeting Christian communities in the Greater Middle East. If one of our communities are attacked, we'll consider it as an aggression against all of our communities across the region and worldwide.

Signed by:

Sheikh Sami el KhouryPresident / World Maronite Union (WMU)
Tom Harb, Secretary General, World Maronite Union
Adad Asurseen, President, Assyrian American National Federation (AANF)
Sheba Mando, President / Assyrian national council of Illinois
Adel al Guindi, President/ Coptic Solidarty International (CSI)
Magdi Khalil, Spokesperson Coptic Solidarity International
Johny Messo, President /Syriac Universal Alliance
Khalil Beshara, Syrian Christian Coordination Committee
Jimmy Mulla, Voices United for Sudan
Prof Farid Bouchama, Christian Kabyles
Sami FaresSecretary General, Middle East Christian Committee (MECHRIC)

Démission du Vice-Premier Ministre Egyptien.


Le vice premier ministre égyptien et Ministre des Finances Monsieur Hazem Beblawi a démissionné mardi 11 Octobre, pour protester contre la répression sanglante de la manifestation de chrétiens coptes dimanche 9 Octobre 2011.

تهنئة للسيد الببلاوي
ونيابة عن الإخوة الأقباط
شكرا لك!
Bravo Monsieur Beblawi
et au nom des frères Coptes
Merci !


lundi 10 octobre 2011

Le Caire : la réaction du Patriarche des coptes catholiques d'Alexandrie.




L’Egypte est sous le choc après de violents affrontements entre chrétiens coptes et forces de l'ordre dimanche soir au Caire. Une manifestation de coptes dans le centre de la capitale a dégénéré. 24 personnes ont été tuées et 200 autres blessées dans des affrontements avec les forces de l'ordre. Au moins 40 personnes ont été arrêtées dans la nuit à la suite à cette nouvelle flambée de violence.
Mathilde Auvillain à joint le cardinal Antonios Naguib, Patriarche des coptes catholiques d’Alexandrie 

« Nous avons tous été surpris, tristes, pour ces événements imprévus. Ce qui est très curieux, c’est que tout allait très bien, pacifiquement, et on a vu à l’improviste des attaques, des coups et des tirs contre les forces de l’ordre qui ont suscité aussi une réaction opposée.


On ne sait pas exactement d’où c’est venu et qui sont les personnes qui ont causé cela, car jusqu’ au début de l’après-midi tout allait pacifiquement. Cela reste une énigme et il n’y a aucune réaction de la part des responsables officiels. »

A l'origine de ces affrontements, une manifestation organisée par les coptes pour protester contre l'incendie d'une église dans le gouvernorat d'Assouan, au sud de l'Egypte.
Aujourd'hui, les chrétiens d’Égypte sont confrontés à la montée en puissance des salafistes, ces musulmans extrémistes réapparus sur la scène politique à la faveur de la révolution. Les coptes vivent dans l'angoisse. Récemment, l’église de Sole, voisine du quartier du Mokattam au Caire, a été détruite, les deux églises d’Imbaba en plein cœur du Caire ont été attaquées et brûlées, à Qena, le gouverneur copte a été mis à l’écart en raison de l’opposition des salafistes, des chrétiens qui souhaitaient restaurer une église voisine d’Assouan ont été menacés, les deux gardiens d’une église proche du Fayoum ont été assassinés.

Le Patriarche Antonios Naguib :

« Cela se répète souvent. Il y a un lieu de culte en construction, quelque fois c’est un lieu de culte sur lequel on fait une modification, et quelquefois c’est un lieu de culte qui est construit, avec des permis comme dans ce dernier cas. Mais les gens ne connaisse pas les procédures et ils considèrent que ça a été construit sans permis. Et vous savez, pour les églises il y a toujours cette procédure qui demande un permis de la part des responsables, soit du gouverneur, soit du ministère ou même du chef de l’État.»
Ce lundi 10 octobre, le Premier ministre égyptien Essam Charaf a appelé chrétiens et musulmans à la retenue. Selon lui un complot est en cours dans le but de provoquer le chaos et empêcher les élections qui devraient se tenir à partir du 28 novembre.

Ahmed Al Tayeb, le grand Imam d’Al Azhar, la plus haute institution de l’islam sunnite a demandé la tenue urgente d’un sommet entre chrétiens et musulmans.

Le Patriarche Naguib a lancé lui aussi un appel :

« Nous appelons nos fideles à suivre toujours, dans toutes les manifestations, ou bien les procédures, ou les demandes, la ligne pacifique, et je suis sûre que c’est ce qu’ils font.
Source

Et d’autre part aussi nous appelons les autorités à prendre les mesures nécessaires pour assurer aux chrétiens la possibilité d’avoir leur lieux de cultes sans entrer en affrontement avec les islamistes.»

Le Patriarche copte Chénouda III a dénoncé quant à lui ces violences et déclaré que « des inconnus se sont infiltrés dans la manifestation et ont commis les crimes que l'on impute aux Coptes », après une rencontre avec 70 responsables de son Eglise.

« Les Coptes ont souffert à maintes reprises de problèmes sans que les agresseur ne soient poursuivis », a-t-il ajouté, en appelant les autorités à « traiter les racines de ces problèmes ».

Le Patriarche a également invité les Coptes à un jeûne de trois jours à partir de mardi « pour ramener la paix en Egypte ».

ر شهدت أمس عودة إلى القمع الوحشي للثورة في أيامها الأولى



شبه المدير الوطني للأعمال الإرسالية البابوية في مصر نبيل فايز أنطون لوكالة فيديس الكاثوليكية أحداث أمس في القاهرة بما شهدته الثورة في أيامها الأولى من وحشية. تحدث عن تظاهرة سلمية قابلها رجال الجيش بقمع عنيف توجه الأقباط خلالها إلى مبنى الإذاعة والتفزيون� احتجاجا على هدم كنيسة في أسوان في نهاية الشهر الماضي.
أدان المدير الوطني تصوير وسائل الإعلام ما حدث وكأنه اعتداء من الأقباط على رجال الجيش ما دفع مجموعات من المسلمين للهجوم على المسيحيين المتجمعين أمام مستشفيات يعالَج فيها الجرحى وترقد جثث القتلى. لا تُضعف هذه الأحداث "الأمل في استمرار الحوار بين الدينين ومساهمته في تهدئة النفوس"، وأضاف نبيل فايز أنطون "ينتج التوتر أيضا عن البطء في مواجهة المشاكل ومحاكمة المسؤولين عن جرائم النظام السابق، كما أن اقتراب موعد الانتخابات يساهم بدوره في تهييج المشاعر".

mardi 4 octobre 2011


مسيحيون يدينون إحراق كنيسة بأسوان


فرضت الشرطة المصرية طوقاً أمنياً حول مبنى محافظة أسوان خوفاً من أن يقتحمها مئات من المسيحيين تظاهروا احتجاجاً على إحراق كنيسة قيد الإنشاء. وردَّد المتظاهرون هتافات تطالب برحيل محافظ أسوان مصطفى السيد لتقاعسه عن "حماية بيت من بيوت الله".

وقالت الناشطة سالي سامي إن المحافظ أدلى بتصريحات حملت الكثير من المغالطات أبرزها أن "كنيسة المرينات" هي عبارة عن مبنى ضيافة فيما الحقيقة أن الكنيسة أُنشئت عام 1940 وتهدمت جدرانها لعدم الاهتمام بصيانتها. وأضافت ان أهالي قرية المرينات حاولوا إعادة بناء الكنيسة وفوجئوا بمن يعتدي عليهم ويحرق الجزء الذي جرى بناؤه، متسائلة هل يخضع المحافظ لتهديدات التيار السلفي  ام انه لا يريد القيام بواجبات منصبه؟

ويذكر ان مجموعة من المسيحيين، نظَّمت السبت تظاهرة بدأت من حي
 شبرا وتوقفت في وسط العاصمة المصرية القاهرة احتجاجاً على إحراق أساسات الكنيسة. وكانت صدامات طائفية نشبت في قرية المرينات بمحافظة أسوان على خلفية بناء كنيسة في القرية على أنقاض مبنى قديم، وامتدت الصدامات لتشمل إحراق محال تجارية يملكها مسيحيون في القرية
 Source : Al-Nahar El-Djadid du 04 Octobre 2011.

jeudi 25 août 2011

Le cardinal Naguib préoccupé pour la communauté chrétienne en Egypte.

Le patriarche d’Alexandrie des coptes catholiques participe au Meeting de Rimini
ROME, Mardi 23 août 2011 (ZENIT.org) – Présent à l’édition 2011 du Meeting de Rimini (21-27 août) où il a participé à une table ronde sur une expérienceinterreligieuse et multiculturelle vécue au Caire en octobre dernier, le cardinalAntonios Naguib, patriarche d’Alexandrie des coptes catholiques, a confié sur Radio Vatican sa préoccupation pour la situation en Egypte.

« Depuis le début de ce que l’on a appelé la ‘révolution’, le 25 janvier dernier, il y a eu des changements positifs mais qui n’ont pas touché l’essentiel : en fin de compte, au-delà des plus hauts en grade qui se sont éloignés du pouvoir, les responsables sont toujours les mêmes personnes ».

Au début, a-t-il expliqué, dans les premières semaines qui ont suivi la révolution, « beaucoup de choses ont changé. Et puis les attaques, les violences et la criminalité contre les chrétiens et contre les églises ont recommencé ».

« Nous craignons pour la sécurité de toute l’Egypte parce le pays vit un moment de manque de sécurité grave. Les forces armées font vraiment beaucoup mais ne réussissent pas à mettre fin au vandalisme accompli tous les jours un peu partout », s’est-il désolé.

« Je pense – a-t-il ajouté – que les forces islamiques auront certainement une présence forte dans le prochain parlement et cela est normal parce que leur force politique doit être reconnue sur la base d’un consensus démocratique ». « Ils peuvent arriver à la majorité mais s’ils arrivent au pouvoir – a-t-il reconnu – on peut craindre qu’ils imposent le modèle d’un Etat religieux islamique ».

Il y a deux mois, le cardinal Naguib a donc passé un appel à sa communauté : « j’ai demandé de soutenir un processus vers un Etat civil, un Etat démocratique » car « cette vision régnait au début de la révolution ». Par la suite, des groupes islamiques avec des visions d’Etat basées sur la charria ont peu à peu prévalu. « J’ai beaucoup d’espérance – a-t-il conclu – je suis très optimiste, mais sans cacher mon angoisse et ma peur pour l’avenir, non seulement pour nous comme chrétiens mais aussi pour toute l’Egypte ».

lundi 9 mai 2011

Une fois de plus les hommes veulent se poser en Juge Suprême.

Une fois de plus les hommes commettent le Sacrilège en se posant en Juge Suprême.

Les heurts dans le quartier d'Imbaba, au Caire entre Coptes et Musulmans n'est que l'illustration de l'hypocrisie humaine : D'une part, des hommes proclament tout haut leur fidélité à Allah qui est le Juge Suprême, le seul Juge digne du nom, et ces mêmes personnages prennent Sa place en prétendant exercer la Justice en son nom et pour son nom.

Les Salafistes veulent juger et condamner sur de "vagues dires", deux femmes supposées converties à l'Islam que leurs époux refusent de laisser sortir de l'isolement dans lequel ils les auraient placées. Oui! Le "délit" , à leur yeux, de la conversion et du retour à la foi d'origine est intolérable à des fanatiques qui laissent si peu de place à la liberté personnelle. Il en va de la responsabilité du Commandant des croyants qui est invité à introduire et renforcer la place de la raison et de la liberté de conscience, dans le "cheminement" et l'âme des croyants.

Si les accusateurs étaient vraiment hommes de foi, ils feraient confiance à Allah pour exercer Sa justice à l'encontre des infidèles. Allah ne serait-Il pas capable d'exercer cette Justice le moment venu ? C'est ce que les fanatiques qui s'en sont pris aux Coptes semblent nous dire.

Le Veilleur de Ninive dit sa conviction profonde que ces émanations violentes ne peuvent provenir d'hommes de foi, mais de fanatiques aveugles, incapables de mesurer la violence et l'injustice de leur paroles, encore moins de contrôler leurs instincts. Ces hommes d'intolérance ont besoin de la vindicte pour faire oublier l'infidélité de leurs actes, de leurs pensées et de leurs paroles.

Le Veilleur de Ninive.

dimanche 8 mai 2011

De sombres affrontements au Caire.

De violents affrontements entre musulmans et chrétiens ont fait douze morts et plus de 200 blessés samedi 7 mai 2011 dans un quartier populaire du Caire, selon un nouveau bilan de la télévision d'Etat.



Fermeté et Générosité....sont les deux bras de justice des Chrétiens. Molesse et dureté sont leurs deux erreurs.

Les autorités occidentales vont-elles encore affirmer que ce sont les extrémistes qui les fomentent ou simplement finir par constater une radicalisation croissante de l'Islam qui "tolère" de moins en moins les minorités non-musulmanes ? Et pourtant, les pays musulmans avaient toujours su accepter sur leur sol des minorités non-musulmanes, même si par moment c'était une tolérance agitée et brutale...Les "fidèles" de Mohammed veulent-ils aujourd'hui reculer sur la "tolérance" à l'égard des non-musulmans ? A eux et à leur dirigeants de prouver le contraire...

Frères soyons vigilant et restons ferme dans la foi....présents à nos frères coptes et...rigoureux dans notre attention et dans notre aide.

Le Veilleur de Ninive....

mercredi 9 mars 2011

Egypte: 10 morts au Caire dans des affrontements entre chrétiens et musulmans

LE CAIRE — Des affrontements entre chrétiens coptes et musulmans ont fait officiellement dix morts au Caire, relançant les tensions confessionnelles en Egypte au moment où le pays s'engage dans une difficile transition politique après la chute du président Hosni Moubarak.

Ces heurts mardi soir dans le quartier déshérité à forte population copte de Moqattam (est) ont également fait 110 blessés, a déclaré mercredi le ministère de la Santé, sans toutefois préciser la confession des morts et blessés.

La situation restait tendue dans ce quartier misérable d'éboueurs, en grande majorité chrétiens, où un prêtre a indiqué à l'AFP avoir dénombré dans le petit hôpital qui jouxte sa paroisse six Coptes tués et au moins 45 autres blessés.

"Tous les morts ont été tués par balles, et les blessés ont aussi été touchés par des tirs", a déclaré le père Samaane Ibrahim. Le religieux a mis en cause des "voyous" et des "salafistes", des islamistes fondamentalistes.

Selon lui, des cocktails Molotov ont été lancés contre des habitations, et les attaquants ont incendié des entrepôts et des ateliers de recyclage.

Un autre prêtre, Boutros Rouchdi, a assuré avoir compté sept morts coptes, et un musulman tué alors qu'il tentait de défendre ses voisins chrétiens.

Les affrontements ont éclaté après que des habitants de Moqattam soient sortis manifester pour protester contre l'incendie d'une église samedi au sud de la capitale.

Les services de sécurité ont fait état d'affrontements à coups de pierre entre chrétiens et musulmans, et des témoins ont indiqué que l'armée, présente sur les lieux, avait tiré en l'air pour disperser la foule.

Les autorités avaient assuré mardi soir que les forces armées "faisaient face avec succès aux émeutes" à Moqattam et dans des quartiers voisins.

Mais mercredi des habitants chrétiens ne cachaient pas leur ressentiment à l'égard l'armée, en charge du pays depuis le départ de M. Moubarak, contraint de quitter le pouvoir le 11 février par une vague de manifestations contre son régime.

"Nous nous attendions à ce que l'armée nous défende. Mais maintenant nous savons qu'elle est contre nous, comme la police", affirme un menuisier du quartier, Saleh Ibrahim.

Des milliers de Coptes ont également manifesté ces derniers jours devant le bâtiment de la radio-télévision, dans le centre du Caire, pour protester contre des violences contre leur communauté samedi au cours desquelles l'église Al-Chahidaine, à Soul, dans le gouvernorat de Helwan au sud du Caire, a été en grande partie détruite par un incendie. Les autorités ont promis de faire reconstruire l'église pour tenter de faire baisser la tension.

De Mona SALEM (AFP) – 08-03-2011 - 18h

 

Egypte: Incendie d'une église près du Caire, des chrétiens manifestent

Une église a été incendiée samedi à Helouan, ville du bord du Nil, en raison d'un conflit déclenché par la relation entre un homme chrétien et une femme musulmane, ont rapporté des témoins et une source de sécurité.

 

Edifice reconstruit avant Pâques


Cette relation amoureuse a provoqué une violente rixe au sein de la famille de la femme et deux hommes musulmans ont été tués. Des musulmans du village de la femme ont brûlé l'église samedi, selon des témoins.

Mohamed Hussein Tantaoui, qui dirige le Conseil suprême des forces armées au pouvoir, a dit que l'édifice serait reconstruit avant les vacances de Pâques.

samedi 5 février 2011

L'Eglise Mar Guiguis de Rafah serait en flammes

Information de ce Samedi 5 Février 2011 - 17:10 (GMT+1)....L'AFP confirme mais affirme ne pas connaître la source et la raison du feu.

L'église Mar Guirguis située à Rafah, dans le Sinaï égyptien serait en flammes.

Des témoins affirment avoir entendu une explosion. Selon l'AFP, qui cite un autre témoin, des hommes armés à moto ont été vus devant le lieu de culte quelques minutes avant.

Il fallait s'y attendre! Les événements qui se déroulent en Egypte font craindre une excacerbation du fondamentalisme. Avec ou sans la Présidence de Husni Moubarak, les Coptes et les Chrétiens d'Egypte seront victimes du fanatisme de certaines organisations criminelles qui jouent sur l'ambiguité du Coran laissant entendre que les nons-musulmans sont des dhimmis et que la guerre sainte peut être proclamée contre eux.

Il est temps de demander, haut et fort, aux autorités musulmanes suprêmes de proclamer une "mise entre parenthèses" de tous les passages du Coran faisant référence aux dhimmis et à la guerre sainte.

Le Veilleur de Ninive

dimanche 2 janvier 2011

A nouveau ils ont frappé....

A nouveau, ils ont frappé laissant les fidèles sans voix.
Pour s'en prendre aux coptes et remettre l'infâme,
Sur ceux qui sont accourus dans l'espérance et la joie,
A minuit, pour veiller, prier et invoquer Notre-Dame.

Les grands dénoncent et s'insurgent en vertu du droit.
Le monde en désarroi, suppute sur l'auteur du drame;
Al-Azhar, Al Hamas et Al Hezb, en dépit de leur foi,
S'associent, bouleversés, au jeu de la même gamme.

La cible choisie, le sublime pays de la vallée des rois.
Où nos frères coptes meurtris, rejettent tous calames,
Après avoir lancé des pierres sur les murs et les toits,
Alors que les mères tristes versaient de chaudes larmes.

On ignorait Mohammed, en 82 de l’an du roi des rois,
Lorsque l’Egypte, en Alexandrie, offrait sa belle âme,
Pour accueillir hardiment le Christ et sa nouvelle loi,
Depuis, elle ne cesse de rappeler sa première flamme.

Elle a du faire face à des persécutions, sévères autrefois,
De nombreux fils tombèrent sous le tranchant des lames,
Que des ennemies incrédules serraient entre les doigts.
Avant qu’Anachorètes ne prient ad majorem dei gloriam.

On nous a parlé d’Antoine et de Pacôme, Saints en soi.
De l'Empéreur Théodose et d'Eudoxie sa chère Dame.
Puis vint Mohammed, certains se demandent pourquoi ?
Beaucoup y croient, pour léguer une religion polygame.

Des Coptes, Macrizi a conté le passé, ce fut la seule fois,
Libérés des Mamlouks, l'histoire nationale s'enflamme,
A Mohammed-Ali, succèdent d'honorables Vice-Rois.
Qui rassurent les Chrétiens sous leurs beaux oriflammes.

Mais voici le démon de l'ignorance qui sème le désarroi,
Au milieu de pieux chrétiens, par des complots qu'il trame;
Nul ne peut supprimer deux mille ans de prières, sans émoi,
et sans susciter la réaction que le crime lâche entamme.

                                                                                                   Le Veilleur de Ninive
Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.