Réactions

Le Hezbollah appelle le monde arabo-musulman à se dresser contre le takfirisme.

Beyrouth, le 29 août 2016 - Le Hezbollah a fermement condamné l'attentat terroriste qui a visé un mariage dans les environs de la ville irakienne de Karbala provoquant un nombre importants de martyrs et de blessés parmi les civils innocents.
Dans son communiqué publié par son Bureau des relations de communication, le Hezbollah estime que "ce crime s'ajoute à la série de crimes commis par la pensée terroriste takfiriste,  fondée sur la haine de l'homme et la quête incessante de transformer les joies en peines et les sourires en cris de douleur".

Et de poursuivre :" la pensée takfiriste n' a rien avoir avec la religion du juste, de la bonté et de la paix ni avec la religion de l'Islam noble. "

Le Hezbollah a souligné que "les terroristes qui commettent chaque jour un massacre, dans chaque coin de  notre monde arabo-musulman, sont le produit d'une école noire. Cette dernière jouit du soutien de certains pays de la région et sert la politique des grandes puissances, qui ne veulent pas la sécurité et la stabilité dans nos communautés.  Et ce dans le but, de réaliser leurs intêrets politiques dans la région."
Enfin, le Hezbollah a appelé "les peuples de notre monde arabe et musulman de se dresser face à ce cancer qui se propage dans le corps de l'humanité" et leur demande "d'adopter une attitude décisive et finale de condamnation des criminels et de ceux qui leur fournissent un soutien, et aussi contre ceux qui se tiennent derrière les terroristes afin que le monde se libère de ce mal qui menace son avenir."


Coup de geule.....d'un tunisien après l'attentat de Rouen. 

La TV d'Etat chinoise met en doute l'authenticité des images du petit Omrane

Voir également "Grands médias sur la Syrie ? Méfiance, Vigilance, Méfiance,...."

22 août 2016 - La télévision d'Etat chinoise a mis en cause l'authenticité des images montrant Omrane --un enfant syrien dont la photo le montrant hagard et ensanglanté a fait le tour du monde--, et soutenu qu'elles pourraient être le fruit de "la propagande de guerre occidentale".

Prise après un bombardement mercredi dernier sur le quartier rebelle de Qaterji à Alep, la photo d'Omrane, quatre ans, avait suscité l'indignation sur internet, et Washington s'était joint à l'émotion planétaire en voyant dans le garçonnet "le vrai visage" de la guerre en Syrie. Pékin soutient fermement le régime syrien et est proche de Moscou, qui tous deux visent régulièrement via des frappes aériennes les quartiers est d'Alep, où se trouvait le garçonnet.

Or, la télévision centrale chinoise CCTV a qualifié durant le week-end les images d'Omrane de "vidéo soupçonnée d'être un faux". "Des critiques ont estimé que (cette vidéo) fait partie d'une opération de propagande de guerre, destinée à appuyer un prétexte 'humanitariste' pour une intervention des puissances occidentales en Syrie", expliquait en voix off le sujet télévisé. "Au lieu de poursuivre immédiatement des opérations de sauvetage, des gens ont préféré saisir une caméra", poursuivait-il.

Les images, largement partagées, montrent le petit garçon assis seul dans une ambulance, le visage recouvert de poussière et de sang, étourdi par le souffle de l'explosion causée par un raid sur Alep. Son frère Ali, âgé de dix ans, a succombé samedi à ses blessures, selon une ONG.

Alep, dans le nord de la Syrie, est le théâtre d'intenses bombardements et de combats entre les troupes de Bachar al-Assad et les insurgés pour son contrôle. Quelque 333 civils y ont péri depuis le 31 juillet, quand les rebelles ont lancé une offensive majeure pour briser le siège imposé par le régime --et les enfants payent le prix fort des assauts.
Cependant, la Russie a rejeté vendredi l'idée selon laquelle l'une de ses frappes aériennes a pu blesser Omrane, assurant que le quartier Qaterji se situe à l'écart des zones bombardées par l'aviation russe.

L'amiral Guan Youfei, haut gradé chinois responsable de la coopération militaire internationale, avait rencontré la semaine dernière à Damas le ministre syrien de la Défense et affirmé que Pékin voulait développer "des liens militaires plus étroits" avec le régime syrien, selon la presse d'Etat.

A bord de l’avion papal - le 15/01/2015 à 13:02:00 Agence I.Media

“On ne peut pas insulter la foi des autres“, assure le pape François tout en louant les bienfaits de la liberté d’expression.

“En matière de liberté d’expression, il y a des limites“. C’est ce que le pape François a tenu à souligner dans l’avion qui le menait du Sri Lanka aux Philippines, le 15 janvier 2015, en réaction à l’attentat meurtrier contre la rédaction du journal satirique français Charlie Hebdo, huit jours plus tôt. S’il a réaffirmé avec force que “tuer au nom de Dieu“ était une véritable “aberration“, le chef de l’Eglise catholique a soutenu que l’on ne pouvait pas “provoquer“ ou “insulter la foi des autres“.


© I.MEDIA
Interrogé à bord de l’avion par un journaliste français, le pape a clairement fait référence aux attentats de Paris et expliqué qu’il existait des “limites“ en matière de liberté d’expression. S’il a assuré que chacun avait “le droit“, même “l’obligation de dire ce qu’il pense pour aider le bien commun“, le pape a fait comprendre que ceux qui provoquent ou offensent peuvent s’attendre à une réaction. (Le verbatim de la réponse du pape se trouve à la fin de cette dépêche).

Tournée avec l'armée arabe syrienne "au coeur des combats et de la folie des hommes".

Syrie | 08 Septembre 2013 | Cette Vidéo est un reportage russe en langue russe mais avec sous-titrage en français. Durant 25 mns elle accompagne le "vidéospectateur" dans les missions de l'armée arabe syrienne.



Le Sinistre plan du nouvel ordre Mondial

Etats-Unis | 08 Septembre 2013 | Cette vidéo très éclairante sur les plans qui se trament est en anglais mais avec sous-titrage en français.


Pro-Russia TV donne son commentaire sur BHL. 

05 Septembre 2013 | Nous pensons sincèrement que cet homme fait du tort. Il pousse à la violence et la violence déraisonne. Ecoutez Pro-Russia TV. Si nous reprenons cette vidéo c'est en raison du rôle de "démolicrate" que Bernard-Henri Levy joue dans la mouvante des pays arabes.


L'Egypte préoccupée par les déclarations "sans fondement" des Etats-Unis

Agence Xinhua - 16 Août 2013 - La présidence égyptienne a exprimé sa préoccupation face à une déclaration du président américain Barack Obama, qui, selon elle, est "sans fondement" et risque de renforcer et encourager les groupes violents.

L'Egypte est confrontée à des actes "terroristes" qui visent des institutions gouvernementales vitales et des installations publiques, dont des églises, des cours et des commissariats de police, note la présidence dans un communiqué publié tôt vendredi afin de clarifier la situation en Egypte en réponse aux remarques d'Obama.

La présidence se dit inquiète des déclarations d'Obama, qui "ne sont pas basées sur des faits et risquent de stimuler les groupes armés violents, les encourager à saboter la stabilité et la transition démocratique et à paralyser la mise en oeuvre de la feuille de route visant à rétablir la stabilité dans la nation".

Selon la présidence égyptienne, les groupes armés ont visé des installations humaines et culturelles d'Egypte, dont des librairies, des musées ainsi que des bâtiments scolaires.

La présidence a également exprimé sa profonde tristesse à l'égard des victimes qui ont péri lors de l'opération de dispersion des deux principaux points de rassemblement où les pro-Morsi manifestaient depuis plus de 45 jours.

Le cabinet travaille avec ardeur pour rétablir la stabilité et la sécurité, pointe le communiqué, soulignant qu'"il est entièrement responsable de la protection de la nation et des civils".

Le communiqué de la présidence est intervenu après qu'Obama ait "condamné fermement" jeudi les mesures prises par le gouvernement égyptien et les forces de sécurité, et ait annoncé l'annulation de manoeuvres militaires conjointes avec l'Egypte dans sa première réponse à l'usage massif de la force contre les manifestants pro-Morsi en Egypte.

Roland Dumas sur l'origine du conflit syrien.

France - Pas de réaction de Manuel VALLS - Grand silence des médias!

Communiqué de Monseigneur Poignard, vicaire général du diocèse aux Armées françaises
                                 « J'apprends ce samedi soir que la chapelle militaire de la base navale de Toulon a été profanée. On s'en est pris aux trois grands symboles de notre foi : le Saint-Sacrement (tabernacle renversé et brisé, les saintes espèces répandues sur le sol), le Baptistère totalement brisé et l'Ambon (la Parole de Dieu jetée à terre et piétinée). - L'intolérance pénètre maintenant à l'intérieur des enceintes militaires : il y a de quoi être vraiment très inquiets. »

Entretien avec une chrétienne de Syrie par Mecanopolis


Soeur Agnes sur Oulala.info.

Mis en ligne le 29 décembre 2012, par Mecanopolis.   Commentaires fermés

SUR R-siston

François Hollande souhaite le Aïd el-Fitr et oublie les voeux aux chrétiens pour Noël...



Allocation du Mufti de Syrie durant une liturgie de minuit.

Allocation du Mufti de Syrie, le Sheikh Ahmed Hassoun lors d'une liturgie de Noël, dans la nuit du 24 au 25 Décembre 2012. Il est critiqué et menacé de mort par le "Front Al-Nosra".



Alep, Manifestation de Joie au retour de l'armée arabe syrienne.  

Ce clip video montre la joie de la population [hélas entre-coupée par des tirs], hier 25 octobre 2012, après le retour de l'armée et de la sécurité dans le quartier chrétien syriaque à Alep.


Point de vue particulier et intéressant. 

Les bandes armées seraient envoyées en Syrie pour se faire tuer. Les Occidentaux et leurs alliés de la région se débarrasseraient ainsi d'eux. En attendant un calme relatif règne en Irak; l'Arabie et le Qatar sont tranquillisés.



Propos d'Al Qaradawi, le Qatari v/s les Propos du Saint Père...


Mardi 25 Septembre 2012
Voici la lettre de Al-Qaradawi, le Qatari, à la Syrie : "Tuez-les, ouvrez les réserves d'armes et envoyez-les à la Syrieet voici la lettre du Saint-Père Benoit XVI à la Syrie : "Envoyez la paix à la Syrie et non pas des armes".

Qu'attend l'Occident pour demander aux Arabes, en particulier au Qatar et à l'Arabie-Saoudite la dénonciation des propos racistes de cet homme Youssif Al Qaradawi, indésirable et interdit de séjour en France ?

Un merci chaleureux aux frères non-chrétiens qui ont témoigné de la sympathie au Pape lors de sa visite au Liban.

Le 17 Septembre 2012 - Prenant fait et cause du contenu de l'allocution que le Pape Benoit XVI a adressé aux membres du Gouvernement, des Institutions de la République, du Corps diplomatique et aux chefs religieux et représentants du monde de la culture, comme simple citoyen, 

Nous remercions chaleureusement les chiites, sunnites, druzes, et alaouites du Liban qui ont manifesté de la sympathie et de l'amitié au Saint Père lors de sa visite au Liban. 

نشكر بحرارة أفراد المجتمعات الشيعة والسنة والدروز والعلوية اللبنانية الذين عبروا عن تعاطفهم وصدقاتهم لقداسة البابا خلال زيارته إلى لبنان

Rappelant des passages essentiels de son discours : 

« Le fondamentalisme est toujours une falsification de la religion. La tâche de l’Eglise et des religions est de se purifier.......La lutte contre le fondamentalisme et la violence est une tâche commune aux chrétiens et aux musulmans......Il n'y a pas de salut dans l'isolement et le repli sur soi.....Au Liban, la chrétienté et l'islam habitent le même espace depuis des siècles. Il n'est pas rare de voir dans la même famille les deux religions. Si dans une même famille cela est possible, pourquoi cela ne le serait-il pas au niveau de l'ensemble de la société?.....accueillez sans réserve l'autre, même s'il est d'appartenance culturelle, religieuse, nationale différente ».

Le Hezbollah se félicite de la visite du Pape au Liban.

Beyrouth - Le Vendredi 14 Septembre 2012 - Le secrétaire général adjoint du Hezbollah, cheikh Naïm Kassem, s'est félicité de la visite du Pape et a indiqué que son parti participerait aux différentes réunions et réceptions organisées à cette occasion. Il a appelé tous les Libanais à recevoir le pape afin de montrer l'unité religieuse de ce pays "loin de toute politique". C'est d'ailleurs par un contact avec les habitants de la banlieue sud de Beyrouth, à majorité chiite, que Benoit XVI entamera son voyage au Liban. Pour lire plus encore sur l'allocution...

Témoignages de Syrie

Damas - Dimanche 19 Août 2012 - Jusqu'à ce jour, en Syrie, presque personne ne s'intéressait aux différences confessionnelles....peu prêtait de l'importance aux croyances de l'autre ; nous n'éprouvions pas le besoin de connaitre la religion de l'interlocuteur; j'avoue que nous nous moquions des libanais qui ont constamment ce souci.

L'année dernière, au cours du ramadan je me trouvais avec une amie au Souk El-Hamidye ; normalement en Ramadan, le jeûne est de rigueur dans la journée. Mon amie chrétienne comme moi cherchait à acheter des ingrédients pour les pâtisseries, amandes, noix etc.. Le vendeur, musulman, sentant notre appartenance à l'Eglise chrétienne a insisté pour que nous gouttions la marchandise...C'est là un signe de respect de la religion de l'autre. Autre signe de liberté est le fait que des filles voilées peuvent en Syrie se promener tranquillement accompagnées de filles vêtues de jupes courtes. C'est cela la liberté confessionnelle. 

A présent, avec les évènements, mes amies musulmanes et moi déplorons cette nouvelle culture confessionnelle que les rebelles et leurs appuis veulent nous inculquer. - M.A.

Damas - Dimanche 19 Août 2012 - Nous sommes à Damas, et dès le début des évènements, c'est a dire précisément depuis le 15 mars 2011, lorsque toutes les chaines ont commencé simultanément, comme guidés par un même chef d'orchestre à déclarer le lancement de la « révolution » syrienne à Souk El-Hamidiye au coeur de Damas, je m'y trouvais personnellement....et je me souviens n'y avoir rien vu et rien entendu....sauf comme d'habitude une multitude de femmes et d'hommes qui se promenaient tranquillement dans ce fabuleux Souk... A partir de ce moment le complot machiavélique a commencé et s'est transformé petit à petit en une outrageante mare de sang. Nous ne réalisons pas encore ce cauchemar que nous vivons les yeux ouverts.

En effet la Syrie était en plein essor, la sécurité la plus complète nous préservait....Notre sécurité était devenue légendaire... et voila qu'on nous envoie les salafistes et les wahabites qui explosent tout, armés par «  les frères ennemis  » . - M.A.
Syrie : les chrétiens aussi en danger
« Nous craignons un massacre comme celui de Homs »
ROME, mercredi 25 juillet 2012 (ZENIT.org) *–  Les chrétiens à Damas et à Alep sont terrorisés, confirme l’évêque chaldéen d’Alep , Mgr Antoine Audo, jésuite, et ils quittent biens et maisons à la recherche de lieux plus sûrs. 

Dans un entretien à l’œuvre internationale Eglise en Détresse (AED), Mgr Audo, fait part de sa crainte de voir se répéter la catastrophe d’Homs, au printemps dernier, quand le quartier chrétien a été bombardé, obligeant plus de 120.000 chrétiens à un exode massif.

L’évêque affirme qu’avec l’aggravation du conflit à Alep et Damas, les habitants viennent le trouver, désespérés, après avoir abandonné leurs maisons.

« Nous craignons que dans cette situation d’anarchie, des personnes armées puissent faire irruption dans les secteurs chrétiens, comme cela a été le cas à Homs », explique-t-il, ajoutant : « S’ils arrivent dans les environs de nos églises et des évêchés, comme à Homs, cela sera la catastrophe pour nous ».

Mgr Audo fait par ailleurs savoir que durant la messe de dimanche dernier, à Alep, l’église était à moitié vide, les fidèles craignant de se rendre dans un lieu de culte.

 Interrogé sur les raisons de ces atteintes contre les chrétiens, l’évêque a commenté : « ces menaces contre eux sont très compliquées, je ne suis pas en mesure de fournir des raisons claires de cette hostilité des rebelles à leur encontre ».

« Ce que nous pouvons dire, a-t-il ajouté, c’est que s’ils entraient dans le secteur chrétien ça serait terrible. La peur des chrétiens est énorme, nous sommes une minorité et sommes toujours menacés ».
A la question de savoir comment protéger toutes ces personnes, Mgr Audo est découragé : « Nous n’avons aucun moyen de les protéger, ile ne sont pas les seuls dans cette situation dangereuse , il y a aussi des musulmans, taxés d’être des sympathisants du gouvernement ».

L’évêque a remercié toutes les personnes, y compris les bienfaiteurs d’Aide à l’Eglise en Détresse qui ont fourni nourriture, assistance médicale et abri à plus de 1.000 familles ayant fui la ville de Homs pour des villes plus petites et des villages aux alentours.
Mais cette aide ne suffit pas et Mgr Audo a demandé plus de soutien encore en nourriture et assistance sanitaire.

L’évêque déclare avoir subi des pressions pour se déclarer en faveur du régime ou des rebelles : « Quand on m’a demandé de quel côté j’étais, j’ai toujours répondu que je suis du côté du pays. Je fais tout ce que je peux pour sauver la Syrie, notre pays bien aimé ».

« Ce dont nous avons besoin c’est de vos prières pour nous tous. Nus vivons un moment de grand péril et les gens ont peur », insiste l’évêque chaldéen d’Alep.

* John Pontifex - Traduction d’Océane Le Gall

Communiqué russe après l'attentat de Damas

"Une bataille décisive est en cours en Syrie," a admis Sergueï Lavrov, le ministre des Affaires étrangères de Vladimir Poutine. "Mais adopter une résolution dans un tel contexte reviendrait à apporter un soutien direct au mouvement révolutionnaire. Et si nous parlons de révolution, alors le Conseil de sécurité de l'Onu n'est pas concerné", a-t-il conclu.  
A un autre moment le ministère russe des Affaires étrangères a estimé que l'attentat qui a frappé le coeur du régime syrien était "odieux". "Nous souhaitons que les organisateurs de l'attentat de Damas soient identifiés et punis comme il se doit", affirme la Russie, qui dénonce une "nouvelle tentative de déstabilisation de la situation en Syrie".

Un regard non-conformiste sur les "conspirations" au Proche-Orient.

Le commentateur américain montre comment les puissances impérialistes manipulent l'insatisfaction dans les pays à majorité musulmane pour renverser les leaders qu'elles n'aiment pas.


Dénonciation de l’exode des chrétiens d’Irak, sous des prétextes humanitaires.

L'Orient-le-Jour  - 15/06/2012 - La commission exécutive du Conseil des Églises du Moyen-Orient (CEMO) a appelé hier les chrétiens du Machrek à tenir bon et rester  attachés à leurs terres, et à résister à la tentation de partir. Réuni hier sous la résidence du catholicos Aram Ier, au siège de la Maison de Cilicie, à Antélias, le conseil exécutif du CEMO a réaffirmé, à l’adresse des chrétiens, qu’ils doivent savoir qu’ils sont une composante essentielle du tissu social de cette partie du monde, et que leur avenir et celui de leurs  compatriotes sont en jeu, s’ils partent.

De son côté, M. Habib Frem, président de la Ligue syriaque, a énergiquement condamné hier la décision du gouvernement canadien d’accorder annuellement 2 500 visas à des réfugiés irakiens en Syrie, d’ici à 2018.

Au total, a-t-il fait valoir, ce sont 17 000 familles, en majorité chrétiennes, qui sont ainsi expulsées d’Orient et arrachées à leur milieu sous des prétextes humanitaires.

« Est-ce donc le meilleur moyen de protéger les communautés chrétiennes orientales ? » s’est interrogé M. Frem. Est-ce là un signal positif qu’on envoie aux chrétiens de cette partie du monde ? « Est-ce ainsi qu’on les aide à assumer leurs responsabilités historiques envers leur patrie et la région du Moyen-Orient tout entière ? »

Par ailleurs, M. Frem a condamné le silence total de l’Occident envers la terreur en Irak et la redistribution démographique de ses diverses communautés sur l’ensemble du territoire irakien.

Info ou Intox ? 1er Juin 2012 - Egypte - Mohammed Morsi le Candidat des Frères Musulmans voudrait faire convertir tous les coptes à l’Islam. Lire aussi le Washington Times.

Qara (Syrie) : Une ville devenue peu sûr

(Agence Fides 12 mai 2012) - Après la chute de Baba Amr et d’autres parties de la ville et de la province de Homs, des familles entières se sont réfugiés à Qara et ont été accueillies dans des édifices publics, des gymnases, des mosquées ou des centres culturels ainsi que dans des lieux privés. Parmi eux se trouvent de nombreux combattants de l’Armée syrienne de Libération. La présence de tels éléments – remarquent les sources locales de Fides – a bien vite transformé Qara en un lieu peu sûr et violent, caractérisé par des vols, des enlèvements et par un climat de banditisme et d’illégalité ainsi que le démontre l’attentat perpétré contre le Père George Louis.S.B. Grégoire III Laham, Patriarche gréco melkite d’Antioche et de tout l’Orient, commentant l’événement a lancé l’alarme à cause du « banditisme et du manque total de sécurité ainsi que du fait de la violence indifférenciée », des facteurs qui « constituent un danger pour tous mais surtout pour les chrétiens et les autres minorités » et génèrent « une terreur psychologique très grave au sein de notre population ». (PA)

Hilary Clinton : "The People we are fighting today, we funded twenty years ago"
Important mais en anglais ! L'Aveux de Hilary Clinton dans le rôle des USA pour créer Al-Qaïda.
L'Archevêque d'Abudja réagit à l'ultimatum des terroristes...

Le 9 Janvier 2012 - Selon l'archevêque d'Abuja, Mgr John Olurunfemi Onaiyekan, le Nigéria ne peut pas être divisé en fonction de religions. De nombreuses familles sont composées pour moitié de musulmans, pour l'autre de chrétiens.

Les chrétiens et les musulmans se rendent ensemble à l'école, au marché, au travail en plus de servir ensemble dans l'armée nationale. Ils ont grandi là où ils vivent.

On ne peut pas soudainement déplacer tous les musulmans au nord et tous les chrétiens au sud pour ensuite effectuer une partition du pays.

Il a demandé aux chrétiens du monde entier de prier pour la paix au Nigéria.

Ali Fadlallah : L’islam est innocent des attentats du Nigeria contre les églises

Beyrouth – 27/12/2011 (L’Orient-le-Jour)

L’uléma Ali Fadlallah a déclaré hier que l’islam est innocent des attentats qui ont touché les églises au Nigeria. Ces attaques, a-t-il dit, représentent le sommet de la barbarie et de la sauvagerie. Il a appelé à ce qu’une position soit prise sur le plan de la charia pour dénoncer une fois pour toutes ce genre de crimes. Il a aussi souligné l’importance d’un sommet islamo-chrétien qui adopte une position condamnant fermement ces attentats.

Le jour de Noël, plusieurs attentats ont été perpétrés contre des églises au Nigeria par la secte Boko Haram qui se réclame des talibans afghans.
Le Pape bouleversé par l'attentat d'Alexandrie contre les coptes d'Egypte - 
Ecoutez la réaction du vatican
Réaction du Roi Mohammed VI du Maroc.

Le roi Mohammed VI du Maroc a "fortement" condamné l'attentat sanglant perpétré dans la nuit devant une église copte d'Alexandrie, dans une lettre envoyée samedi au président égyptien Hosni Moubarak. Selon le souverain marocain, il s'agit d'une "agression terroriste", qui "constitue un crime contre l'humanité toute entière, banni par les valeurs de la religion islamique".Source.

Kadhafi, la vérité d'une journaliste qui se trouvait sur place 






















Condamnations par le Hezbollah des attentats contres les Coptes.

Le Hezbollah a publié un communiqué dans lequel il a sévèrement condamné l'attentat contre les Coptes de l'Egypte. "Aucun mot ne saurait exprimer le degré de colère et de tristesse que nous ressentons envers l'explosion terroriste devant l'église d'Al Qiddissin en Alexandrie, durant les premières heures de cette année nouvelle, qui a tué des dizaines d'innocents", a indiqué le communiqué.Le Hezbollah a dans ce cadre exprimé ses profondes condoléances au peuple égyptien et espéré que les autorités concernées puissent identifier les auteurs du crime, qui visent la diversité religieuse dans les pays arabes et musulmans, afin de mettre terme aux complots israélo-américains tracés pour la région.Source.

Des réactions libanaises de condamnation ont fait surface samedi, au lendemain de l'attentat terroriste qui a visé l'église d'Al Qiddissin en Alexandrie.


Le vice président du Conseil Islamique Chiite Supérieur, Cheikh Abdel Amir Kabalan, a souligné que cet acte terroriste ne se lie en aucune sorte à l'Islam. "Tout attentat contre les églises est catégoriquement refusé et condamné et nous le considérons comme un attentat contre les mosquées et une violation des religions monothéistes", a-t-il appuyé.

Kabalan a appelé les Egyptiens à faire face à la violence en unifiant leurs rangs.

Le Mufti de la République, Cheikh Mohammad Rachid Kabbani, a qualifié l'attentat d'acte criminel visant à créer un schisme politique au sein de l'Egypte et à frapper au cœur son union nationale. Il a par ailleurs salué le peuple égyptien avec, à sa tête, le Président Hosni Moubarak.

L'Uléma Ali Fadlallah a, pour sa part, qualifié l'attentat d'acte barbare réfuté par l'Islam. "C'est un crime selon toutes les normes légales, morales et humanitaires", a-t-il ajouté.

Le leader du courant Tawhid Wiam Wahhab a qualifié d'insuffisants désormais les mots de condamnation et a appelé les autorités concernées en Irak et en Egypte à protéger l'existence Chrétienne dans leur pays, et ceci en frappant les cellules terroristes et en prenant des mesures préventives afin d'éviter de pareils attentats dans le futur.

Le député Talal Erslan a exprimé sa solidarité avec les Coptes de l'Egypte. "Le terrorisme a décidé de punir l'Eglise Copte pour sa position et son refus du sionisme", a-t-il affirmé.

Le mouvement Mourabitoun a de même publié un communiqué dans lequel il a considéré que l'attentat contre l'église d'Al Qiddissin en Alexandrie est le fruit du terrorisme israélo-américain "puisque les Chrétiens d’Orient ont refusé de devenir des outils au service de ce terrorisme".

GAZA, 1 jan 2011 (AFP) - Attentat d'Alexandrie: condamnation du Hamas

Le mouvement islamiste palestinien Hamas, qui contrôle la bande de Gaza, a condamné samedi dans un communiqué l'attentat à la voiture piégée perpétré dans la nuit devant une église copte d'Alexandrie (nord de l'Egypte) qui a fait 21 morts et 79 blessés.

"Nous condamnons cet attentat et sommes certains qu'il est le fait d'éléments n'agissant pas dans l'intérêt de l'Egypte et cherchant à pousser à la confrontation entre musulmans et chrétiens", affirme le Hamas, sans préciser sur qui pourraient se porter les soupçons.

Le Hamas appelle las autorités égyptiennes à "mener une enquête diligente pour retrouver au plus vite les coupables et les traîner en justice".

L'attentat, commis vers minuit et demi alors que des fidèles commençaient à sortir de l'église après une messe, a probablement été commis par un kamikaze et commandité par "des éléments extérieurs", selon le ministère égyptien de l'Intérieur.

Le président égyptien a appelé "les enfants d'Egypte, Coptes et musulmans, à faire bloc face aux forces du terrorisme et à ceux qui veulent porter atteinte à la sécurité de la patrie, sa stabilité et l'unité de ses enfants".

Berri condamne l’attaque contre les fidèles de l’église d'Alexandrie

iloubnan.info - Le 01 janvier 2011

Le Président de la Chambre Nabih Berri a envoyé samedi deux télégrammes respectifs à son homologue égyptien Ahmad Fathi Srour et au Président de l'Egypte Hosni Moubarak afin de leur offrir ses profondes condoléances au lendemain de l'attentat terroriste qui a tué 21 égyptiens coptes devant l'église d'Al Qiddissin en Alexandrie.

Berri a sévèrement condamné l'attaque et l'a qualifiée de crime horrible contre les fidèles de l’église d’Alexandrie.

Parallèlement, le Président de la Chambre a offert ses condoléances, via un télégramme, au Chef religieux des Coptes de l'Egypte, le père Chenouda.

Egypte : "Al-Azhar" condamne l'attentat ayant visé une église à Alexandrie.

"Al Azhar Acharif" a condamné samedi l'attentat contre une église d'Alexandrie qui avait fait 21 morts et 43 blessés.

"Ces actes sont inacceptables du fait qu'ils visent à porter préjudice à l'unité nationale du pays", a déploré, dans un communiqué, le porte-parole de cette institution religieuse, Rafaa Tahtawi.

Dans ce sens, il a exhorté Musulmans et Chrétiens à "faire prévaloir la raison, faire preuve de retenue et à ne pas céder aux provocations".

Pour sa part, le mufti de la république, Ali Jomaa a appelé les Egyptiens à la conjugaison des efforts et à la solidarité pour préserver l'unité du pays.

Tout en qualifiant cet attentat d' "acte criminel ayant visé des innocents", le mufti de la république a souligné qu'il s'agit "d'une tentative d'attiser les sentiments sectaires odieux en Egypte".

Selon le ministère de l'intérieur, parmi les victimes figurent huit Musulmans, deux officiers de police et trois éléments des forces de l'ordre.

La même source a ajouté que l'explosion a causé des dégâts matériels dans l'église et dans une mosquée toute proche, ainsi que dans 15 véhicules.

Des heurts entre coptes et forces de l'ordre ont éclaté suite à cet attentat, qui a eu lieu vers minuit et demi alors que des fidèles sortaient de l'église.

En 2006, plusieurs personnes avaient trouvé la mort suite à une attaque à l'arme blanche contre des fidèles, alors qu'ils sortaient d'une messe à l'église de Sidi Bichr.



Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.