Martyrs

Une soeur du Tur Abdin [Montagne des Serviteurs] décrit la persécution des chrétiens en Syrie.

Sœur Hatun Dogan, de rite syriaque orthodoxe du Tur Abdin, expose la situation dramatique des Chrétiens de Syrie et la persécution qu'ils ont eu à subir. - Locution allemande avec sous-titrage en anglais.

Damas - Le Père Fadi Haddad, Curé de Katana, égorgé.

Beyrouth – Mercredi 19 Octobre 2012 (17h00) Dans l'après-midi du 19, l'Orient-Le-Jour titrait : Un prêtre qui négociait la libération d'un otage égorgé près de Damas mais la page restait introuvable. 

Damas – Mercredi 19 Octobre 2012 (11h00) - Le Père Fadi Haddad, enlevé le 19 octobre à Katana vient d'être exécuté, égorgé et jeté sur la place du village.

Damas – Mercredi 19 Octobre 2012 (14h04) - Nous venons d'apprendre l'enlèvement du Père Fadi Haddad, Curé de Katana, ville située au Sud de Damas.


Un imam sunnite sur le cercueil du Père Fadi Haddad. Tous deux oeuvraient pour la réconciliation.

Alep - Pascale Z...mariée depuis 3 mois périt à 20 ans sur la route d'Alep.


Le Veilleur de Ninive est personnellement touché. 

Pascale Z. 20 ans, mariée depuis à peine trois mois et fille de notre grand ami, périt dans le bus la transportant de Lattaquieh à Alep à la suite du bombardement, par des bandes de l'Armée Syrienne "Libre".

Ecoutez à présent la voix "liturgique" de Pascale que les assassins ont fait taire sur la terre. Ils ne savent pas ces malheureux que la voix qui s'éteint ici bas trouve dans l'au-delà les raisons d'entonner un cantique éternel. Comparez la voix d'un "chérubins" qui entourent désormais le Dieu très haut avec le crépitement assassins des armes des malfaiteurs qui l'on fait taire il y a trois jours alors qu'elle se trouvait paisiblement dans un bus lâchement attaqué.



Nous appelons ceux qui aiment les écrits du Veilleur de Ninive de prier pour elle, son jeune époux, ses parents, sa fratrie. Merci. Le Veilleur de Ninive. 

Allocution du Père de Pascal
Excellences, Archevêques catholiques, orthodoxes et évangéliques de la ville d'Alep,

Représentant du grand mufti de Syrie
Révérend Pères religieux et religieuses
Représentant de l'armée et des services de sécurité
Chers amis et Chers Frères
   
Me voici devant "mon coeur" alors que j'aurais souhaité que ce soit ma fille qui se tienne devant mon cercueil et celui de sa mère pour nous dire un adieu.  

"Nous n’avions pu t’organiser un mariage digne de toi en raison des évènements" ; pour cela je t'ai préparé un mariage céleste et éternel.

Je n'oublie pas le dernier message que nous avons reçu de toi : "Papa, je suis sous le siège dans le bus, on tire sur nous. Papa, Maman, si je meurs, soyez sûr que je vous aime".

Ô "mon coeur" tu as porté le feu des martyrs sur deux plans.

- Sur le plan chrétien, désormais quoiqu'il nous arrive, nous ne quitterons jamais cette terre sainte de nos ancêtres qui l’ont arrosé de leur sang. Plus personne ne peut protéger les chrétiens de Syrie autres que nos compatriotes musulmans. Il n’y a plus rien à attendre de l’Occident, soi-disant chrétien, qui a vendu les Chrétiens d’Orient contre des livraisons de pétrole et des remises de dollars.

Puis-je oublier ton grand amour pour l'Eglise Sainte-Thérèse et la Chorale que tu avais créée ? Peut-on ne par se rappeler les chants de Paix et d’amour que tu avais composés ?

Puis-je oublier ton amour des pauvres et la manière dont tu as vendu un bijou pour payer le lait destiné aux enfants misérables en te disant : « Dieu ne m'oublie pas ».

Puis-je oublier comment tu avais envoyé une petite somme d'argent à une jeune fille privée d'amour et de moyens ?

Puis-je oublier combien les pèlerins français t'avaient aimé, surtout le jour où ils enregistrèrent ton chant du Pater Noster en syriaque ?

Te rappelles-tu lorsque tu disais je voudrais être mère comme toi tu es père, avec un très bon coeur et je voudrais devenir médecin comme mon oncle pour soigner gratuitement les malades.

Tu as porté le feu de l'amour et la blancheur de l'innocence et de la pureté face à ce monde parfois infidèle, injuste et rancunier.

Sur le plan patriotique, tu étais très belle, innocente et pure comme notre Syrie. On t'a assassiné au nom des ténèbres comme ils ont assassiné la Syrie.

Tu accompagnes dans le Royaume de Dieu Sari Hassoun, le fils du grand Mufti assassiné. Pascale, "mon cher cœur", avec un tel prénom signifiant "la Pâques", tu transformais la tristesse en joie, les ténèbres en lumière et la rancune en charité. Ton sang et celui des autres martyrs sera comme le blé qui meurt pour que l'amour triomphe. Toi, ma chérie qui es à présent au ciel, intercède auprès du père et ne nous oublie pas comme nous ne t'oublierons jamais.

J’adresse un grand merci aux Evêques et aux prêtres, surtout au P. Christophe Le-Sourt en France, les prêtres, les moines et les responsables militaires et religieux.

Maintenant nous écouterons le chant que Pascale, "mon cher cœur" a composé sur le thème de la Paix.

C.Z, - Père de Pascale.

Alep - Trois nouveaux martyrs Chrétiens à Sulaimanieh.


Alep - Vendredi 28 Septembre 2012 - Raymond et Marie entourés de leur fille Joëlle, 6 ans et de leur fils. Les parents et la fille ont été tués par un obus dans le quartier chrétien de Sulaimanieh.

Raymond, après avoir perdu un pied et un bras s'est éteint, ce jour, dans la paix de Dieu. Le petit a échappé à la mort en allant acheter des sucreries...

Nous vous demandons de prier le Seigneur pour ce foyer afin qu'Il les reçoive dans son Royaume et pour le petit garçon qui reste en ce monde.




Funérailles de Marie et Joëlle

Alep : Quatre syriens arméniens abattus sur la route de l'aéroport.

Alep - Mardi 12 Septembre 2012 - Quatre Syriens arméniens qui étaient de retour d'Erevan ont été abattus par des hommes armés sur la route de l'aéroport, ont affirmé à l'AFP leurs proches. Au moins 13 autres personnes du même groupe ont été blessées, selon la même source.

Une famille chrétienne arménienne décapitée à Damas.

Selon l'Agence Fides de Damas, les chrétiens subissent une forte pression de la part de groupes armés djihadistes dans les faubourgs de Jaramana (dans le sud-ouest de Damas) et de Zamalka (dans le sud-est de la cité). Aujourd’hui, à Zamalka, une famille de chrétiens arméniens a été retrouvée massacrée, tous les membres de la famille ayant été horriblement décapités. L’exécution fait penser à l’action de radicaux islamiques salafistes.

De tels actes, qui frappent des innocents, ont provoqué l’indignation et le trouble au sein de la communauté chrétienne. Un responsable de la communauté catholique latine de Damas, qui demande à conserver l’anonymat, déclare à Fides : « Il s’agit d’actes terroristes. Nous ne savons pas qui se cache derrière. Dans tous les cas, il s’agit de groupes qui veulent détruire la Syrie. Des bandes armées djihadistes ont commencé à semer la terreur. Le fait est qu’en Occident aussi les chrétiens sont souvent représentés comme des amis du régime ou des collaborateurs de la répression mais il n’en est rien. Les chrétiens vivent avec la population syrienne et veulent seulement la paix. Mais cette propagande fournit aux groupes terroristes, infiltrés parmi les rebelles, un prétexte pour nous attaquer ». (PA) (Agence Fides 29/8/2012)

Deux jeunes arméniens tombent dans la défense de leur quartier à Alep.

Alep - Dimanche 27 Août 2012 - Selon le quotidien arménien, deux jeunes de la communauté arménienne ont été tués dimanche matin et trois autres furent blessés en défendant le quartier à majorité arménienne. Il s'agit de Viken Kaylajian et de  Jean Tabash. Le quotidien ne précise pas les circonstances de la tuerie ni l'identité de l'autre partie impliquée.

Assassinat du Général Chrétien Nabil Zogheib et des membres de sa famille.


Damas - Samedi 21 Juillet 2012 - Une bande armée s'en est pris aujourd'hui, dans le quartier chrétien de Bab Touma à Damas, au Général Chrétien Nabil Zogheib qu'ils ont assassiné avec trois membres de sa famille.

Le site "Aks el Sayr" qui a diffusé la nouvelle ajoute que le Général et son épouse Violette et leur fils Georges ont été visés alors qu'ils se trouvaient dans leur voiture dans le quartier chrétien de Bab Touma. Leur deuxième fils le major-général Jimmy Zugheib a été grièvement atteint avec de graves blessures.

Les quartiers de Damas connaissent une tension accrue après quelques jours troublés. L'Agence de presse Sana rapporte que l'armée syrienne a repris l'initiative sur la plus grande partie du quartier.

Syrie - Voiture piégée à Mhardeh où sont réfugiés de nombreux chrétiens.
Mhardeh (Syrie) - Hier, nous vous informions des inquiétudes grandissantes dans la population chrétienne  des villes de « Sqaïlbieh » et de « Mhardeh »; voici qu'aujourd'hui un kamikaze a fait explosé un véhicule de marque Hundaï sur la grande place de Mhardeh à l'ouest de la ville faisant un certain nombre de morts dont un homme de 70 ans (Najah Chahoud), une femme (Amal Namou) et un enfant de 5 ans (Mounif Khalil Daher) ainsi qu'un membre des forces de l'ordre (Ibrahim Qassem). 

Mhardeh est une ville toute proche de Tremsseh où plus de 97 personnes viennent de trouver la mort parmi lesquelles 30 civils et 67 éléments armés de l'ASL dont la majorité s'avérerait libyens et salafistes.  C'est à Mhardeh que des chrétiens étaient venus se réfugier après les troubles qui avaient assaillis la ville de Hama. L'inquiétude est à son paroxysme à Mhardeh. 

A savoir qu'une voiture piétée dans une ville où sont venus se réfugier des chrétiens fuyant les troubles n'est, à n'en pas douter, le fait de groupes armés opposés à la présence chrétienne en Syrie. 

Syrie  - Massacre à Tremsseh et grande inquiétude à Sqaïlbieh

Tremsseh (Syrie) - Vendredi 13 Juillet 2012 - 150 personnes viennent d'être égorgées et 300 autres  blessées par les éléments de "l'Armée Syrienne « Libre»" dans le village de « Tremsseh ». 

Les informations qui parviennent de « Sqaïlbieh » et de « Mhardeh », des villes avoisinantes sont très inquiétantes. Sqaïlbieh, qui est située à 3 km de Tremsseh, est habitée par 85.000 personnes de confession chrétienne orthodoxe. La ville est totalement isolée du reste du pays et l'inquiétude est à son comble. Les habitants demandent secours et protection à l'armée syrienne.

Deux mille ans de persécutions

De Néron à nos jours. Attention images fortes tirées du film Quo Vadis paru en 2001 et d'images de persécutions d'aujourd'hui (9mns57s).


Funérailles de Mme Marianne Chehwaro, veuve du Père Georges Chehwaro


Alep - Mercredi 20 Juin 2012 - C'est en l'Église du Prophète Saint-Élie à Alep qu'ont été célébrées, hier mardi, les funérailles de Mme Marina Chehworo épouse et veuve du Père Georges Chahworo.

On a pu remarquer lors des funérailles de Mme Chehwaro la présence, dans l'Eglise, de nombreuses personnalités non-chrétiennes.


Des personnes présentes à l'office on pu rapporter que, contrairement à la tradition, l'oraison funèbre de Madame Chehworo fut dite en présence des moines et des membres du clergé dans une atmosphère de respect et de vénération reflétant la grandeur et la magnificence des relations islamo-chrétiennes à Alep.

Il est indiqué que Mme Chehwaro est d'origine grecque, qu'elle est tombé, il y a deux jours sous le feu de miliciens du parti Baath  dans le quartier de Saba’a Bharat alors que son véhicule roulait dans le sens opposé lorsque les agents ont voulu l'arrêter, le chauffeur ne s'est pas conformé à l'ordre de s'arrêter, c'est alors que les agents ont ouverts le feu. 

Attentat contre Marianne Chehwaro, veuve du Père Georges Chehwaro.


Alep - Lundi 18 Juin 2012 - Une source anonyme a diffusé l’information qu’un groupe armé a ouvert le feu à la mitrailleuse, hier dimanche 17 Juin 2012 à 0:30, dans le quartier de Saba’a Bharat sur Marianne Chehwaro, veuve du Père Georges Chehwaro, membre de la Communauté grecque orthodoxe.

La même source a confirmé que Marianne Chehwaro, d’origine grecque, est décédée à son arrivée à l’hôpital Al-Razi ; elle était atteinte de plusieurs balles.

La source a en outre indiqué que le groupe qui se trouvait dans une voiture du type Kia Rio s'est arrêté sur le bord de la chaussée avant que n'en sorte sortent deux hommes armés qui ont ouvert le feu sur la véhicule dans lequel se trouvait la victime.

Il n’a pas été possible d’obtenir plus de renseignements sur l’assassinat, en raison de l’heure tardive à laquelle le fait s’est produit et de l’incapacité à obtenir plus d’éléments sur le drame.

On rappelle que Mme Marcelle Chehwaro, la belle-mère de Marianne, fait partie des membres éminents de l’opposition appartenant à la communauté chrétienne ; on lui connait de nombreux articles dans la presse et sur l’internet ; elle a publié, en 2010, un ouvrage avec le titre : « Coups d’œil sur lui ». Elle est chirurgien dentiste de profession ainsi que les relations internationales et diplomatiques.

Assassinat du Général Chrétien Elias Dorra

Alep - 9 Juin 2012 - Nous venons d'apprendre il y a une heure l'assassinat du Général (Mouqadam) Elias Dorra, Chrétien originaire de Mzaineh. Les terroristes l'ont attaque à 3 h. ce matin dans sa maison. Le Général laisse deux  petites filles et un garcon.

Nous apprenons aussi la libération du jeune chretien Jean Kalach contre le paiement d'une rançon de 1,5 milion de LS 1.500.000 soit €18.825.

Enlèvements de Soldats Chrétiens dans la Djézireh.

Alep, 3 Juin 2012 - Nous avons reçu une information officieuse que le nombre de militaires chrétiens enlevés et tués ne cessait d'augmenter dans la région de la Djézireh plus précisément à Qamichli, Hassaké et Alep.

Homs : un chrétien enlevé et tué sous les yeux de sa fille.
Homs : 28 avril 2012 - Cette vidéo dont vous nous excuserez la qualité moyenne mon un chrétien de Homs enlevé et tué sous les yeux de sa fille par des terroristes. 


Attentat à Alep : 3 morts et 30 blessés.


Photo (Moscou - RIA Novosti) - L'attentat à voiture piégé perpétré le dimanche 18 mars dans la ville syrienne d'Alep a coûté la vie à 2 personnes et en a blessées une trentaine d'autres.
L'explosion s'est produite dans le quartier Souleimaniyeh, près de l'Eglise latine. L'attentat a fait deux morts, dont une femme, et une trentaine de blessés, et en raison du quartier et de la proximité de l'Eglise, l'ensemble des victimes est de confession chrétienne.
L'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH), cité par l'agence Reuters, a par la suite annoncé que le bilan de l'attentat s'élèvait à 3 morts et 25 blessés.

Nigeria: trois chrétiens tués près de Jos - (©AFP / 12 mars 2012 10h19)


LAGOS - Trois chrétiens ont été tués et deux autres blessés dans une nouvelle attaque qui a frappé les chrétiens dans un village proche de la ville de Jos, dans le centre du Nigeria, au lendemain d'un attentat qui a fait onze morts contre une église, a rapporté lundi un responsable.

Des hommes armés non identifiés ont tué trois personnes et en ont blessé deux autres, tous des chrétiens, dans le village de Chugwi administré par le gouvernement local du sud de Jos, a indiqué à l'AFP Pam Ayuba, le porte-parole de cet Etat de la région centrale du Nigeria.

Nous soupçonnons des gardiens de troupeaux d'être les assaillants. Ils ont emporté les téléphones des victimes et ont appelé leurs proches pour leur dire qu'ils étaient responsables de leurs meurtres, a-t-il ajouté depuis le lieu de l'attaque.

Selon M.Ayuba qui est lui-même né dans ce village de chrétiens, les victimes revenaient d'un lieu de vacances, quand ils ont été attaqué et tués. Aucune arrestation n'a été effectuée jusqu à présent, a indiqué M. Ayuba.

Un kamikaze a fait exploser son véhicule dimanche devant la porte d'une église catholique de la ville de Jos, tuant sept personnes qui assistaient à la messe, ainsi que le kamikaze. Trois autres personnes ont péri dans la panique qui a suivi l'attaque, selon une source officielle.

Le 26 février, le mouvement islamiste nigérian Boko Haram avait revendiqué un ttentat-suicide contre une église de Jos, qui avait fait au moins trois morts, et en avait annoncé d'autres.

Nous avons attaqué simplement parce que c'est une église, et nous pouvons décider d'attaquer n'importe quelle église. Nous ne faisons que commencer, a déclaré un porte-parole du groupe, Abul Qaqa, lors d'une conférence téléphonique avec des journalistes à Maiduguri (nord-est).

Nous avons mené cette attaque à Jos qui entre dans le cadre de notre détermination à venger les assassinats de musulmans ces dix dernières années, a averti le porte-parole de Boko Haram.

Un spectaculaire attentat revendiqué par ce mouvement avait fait 44 morts le matin de Noël dans une église catholique près d'Abuja, la capitale fédérale nigériane.

Début février, une explosion près d'une église de la banlieue d'Abuja a également fait plusieurs blessés.

Les attentats se multiplient dans le centre du Nigeria, à la jonction entre le nord déshérité et majoritairement musulman, et le sud, où se trouve le pétrole, et qui est, lui, à dominante chrétienne.

Le groupe islamiste Boko Haram a revendiqué une série d'attaques meurtrières ces derniers mois, essentiellement dans le nord du Nigeria.

Les actes de violence imputés à Boko Haram ont fait près de 1.000 morts depuis 2009, dont plus de 300 cette année, selon des chiffres de l'AFP et de groupes de défense des droits de l'homme.

Un jeune prêtre syrien orthodoxe est assassiné en Syrie.

Information communiquée par l'AED : Le 26 Janvier 2012, le père Basilos Nassare, un jeune prêtre de l'Eglise Syriaque Orthodoxe d'Antioche est assassiné par des "terroristes" alors qu'il secourait un blessé tombé dans le quartier"Aljarajmé" à Hama dans le Nord de la Syrie.

Le père Basilos, né en 1982, était âgé de 29 ans; Il était diplômé en théologie de l'Université de Balamand.

Associons nos prières à celle de l'Eglise syriaque orthodoxe et à celle de sa famille.

Etre religieuse copte en Egypte en 2011...Un chemin de Croix...(3 novembre 2011)
 
« Je suis un témoin vivant de la persécution »
Joseph Fadelle : "Je suis un témoin vivant de la persécution" - Lire le témoignage sur le site de l'A.E.D. 
 
Irak : Jeune chrétien enlevé et tué à Kirkouk
 
Deuil de Mgr Sako et du diocèse
ROME, Mardi 17 mai 2011 (ZENIT.org) - L'archevêque de Kirkouk, Mgr Louis Sako a dénoncé le meurtre de Ashur Yacob Issa, 29 ans, comme « un geste inhumain, contraire à tout principe humain et religieux ».

Le jeune homme avait été enlevé trois jours plus tôt et son corps a été retrouvé avec des signes de torture. « Aucun homme qui croit en Dieu et a du respect pour la vie ne peut commettre des actes semblables », a confié l'archevêque irakien à l'agence italienne AsiaNews.

« Je lance un appel aux auteurs de ce geste afin qu'ils pensent à qui est resté sans père et sans mari : s'il n'y a pas de justice humaine, tôt ou tard, il y aura la justice divine », a-t-il ajouté.

Le jeune homme avait été enlevé dimanche et une rançon de 100.000 dollars avait été réclamée à ses parents, mais les négociations ne sont pas arrivées à bon port. Le corps du jeune homme a été retrouvé lundi matin, défiguré.

L'archevêque a demandé aux responsables de la sécurité de promouvoir des initiatives afin que « toutes les personnes de bonne volonté s'unissent pour protéger les citoyens ».
 
Une Chrétienne tuée à Baghdad - Lundi 3 Janvier 2011.

À Bagdad, une chrétienne, vraisemblablement visée en raison de sa religion, a été tuée, tôt lundi matin, par des hommes armés à son domicile, a-t-on appris auprès d'un responsable au sein du ministère de l'Intérieur.  
Rafah Toma vivait seule dans le quartier d'al-Wahda, dans le centre, a indiqué ce responsable, précisant que ses meurtriers avaient dérobé un certain nombre d'objets dans sa maison. 
 
Un chrétien tué en Irak, le 30 novembre 2010 : Les évêques protestent contre le gouvernement

ROME, Vendredi 3 décembre 2010 (ZENIT.org) - Des évêques et des représentants chrétiens ont quitté une conférence sur « coexistence et tolérance sociale » organisée par le ministère irakien des droits de l'homme à Erbil, au nord de l'Irak. Un geste en guise de protestation contre le récent assassinat d'un chrétien à Mossoul.

Cette nouvelle de l'agence d'information Asianews a été rapportée par Radio Vatican, le 2 décembre.

Fadi Walid Gabriel, jeune ingénieur de 26 ans, a été assassiné de sang-froid le 30 novembre dernier, a rapporté Asianews. Il se trouvait dans son magasin, dans le quartier Zuhoor de Mossoul, quand trois hommes armés ont fait irruption et l'ont obligé à les suivre sous la menace. Ils l'ont assassiné dans un commerce vide situé un peu plus loin.  

Avec la mort de Fadi Walid, le nombre de chrétiens assassinés après le massacre de la cathédrale syro-catholique à Bagdad s'élève à huit. 

C'est donc en signe de protestation contre cette vague de violence contre la minorité chrétienne que tous les représentants des communautés chrétiennes ont quitté la conférence organisée par le ministère pour les droits humains irakiens.  

Les évêques présents, a encore rapporté Asianews, ont publiquement exprimé leur indignation devant ce nouveau crime. La session a été suspendue et une rencontre d'urgence a permis de convaincre les chrétiens de revenir après avoir obtenu l'assurance que leur demande serait inscrite dans le ‘Manifeste' qui sera publié à la fin de la conférence.

Après la reprise des travaux, l'archevêque chaldéen de Kirkouk, Mgr Louis Sako, a affirmé : « Il est de notre droit démocratique de demander au gouvernement irakien et au ministre de la défense d'imposer leur contrôle et de protéger les chrétiens en Irak. Ils doivent protéger tout le monde, mais particulièrement les chrétiens irakiens en ce moment ».

22 novembre 2010 - Les frères Raad Hanna Kurkis et Saad Hanna Kurkis, chacun père de trois enfants, sont tombés en martyr sous les coups des terroristes, le 22 novembre 2010 dans le quartier industriel Wadi 'Aqab à Mossoul.



30 octobre 2010 - Parmi les 75 victimes (à la date du 24 novembre 2010), de la Cathédrale Saydet Al-Najat,  la photo ci-dessus représente les deux prêtres tombés sous les coups des terroristes. Le Père Thaer Sa'adallah Abdal et le Père Wassim Sabeeh.


Une des plus jeunes victimes de la Cathédrale Saydet el-Najat, Zouhair Marzina Arab (3 ans).
 
Kenya : Meurtre d'un prêtre à Nairobi

ROME, Vendredi 7 octobre 2011 (ZENIT.org) – Un prêtre catholique a été tué dans la capitale du Kenya, Nairobi, rapporte l’agence d’information missionnaire Fides.

Selon les informations recueillies par l’agence, le père Awuor Kisero, qui était revenu au Kenya depuis quelques jours en provenance d’Italie, a été agressé par quatre hommes au soir du 3 octobre dans le quartier de Dandora, à la périphérie de la capitale kenyane.

Le père James a été frappé à la poitrine par une arme blanche. Secouru et transporté à la clinique de Kayole, il a été transféré sur le conseil des médecins au Kenyatta National Hospital. Au cours de son transport dans la structure hospitalière, le père James est cependant décédé. Le prêtre était le frère aîné de Mgr Zacchaeus Okoth, archevêque de Kisumu.

3 commentaires:

  1. Impressionnant; je viens de voir sur face book tiré de votre site disent-ils l'image d'une jeune fille égorgée, est-ce réel? Merci de me le dire helenelarrive@gmail.com
    Et courage à tous. HL

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Rien sur le Veilleur de Ninive n'est inventé. L'erreur peut se produire mais elle est alors involontaire et nous tentons alors de la corriger le plus rapidement possible. Merci.

      Supprimer
  2. La situation au proche-orient semble bien plus complexe que ce que les médias nous en disent.

    Vous devriez vous mettre sur Facebook, vous auriez une meilleure audience. Car le monde doit savoir ce qui se passe, mais surtout des deux côtés.

    RépondreSupprimer

Merci de votre commentaire....Il passera par le modérateur avant d'être publié.

Fides News French

Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.