samedi 20 février 2016

Syrie : "Retour sur un aveuglement"....

Le 19 Février 2016 - Depuis le début de la guerre syrienne, le Veilleur de Ninive s'est efforcé de dire la vérité sans poursuivre d'autres objectifs ; ni ambition, ni cupidité, ni allégeance ne venaient perturber ce souci de vérité simple. Aucune autre motivation n'a pu nous préoccuper dans notre effort de témoignage. Nous avons même peiné dans la chair, puisque nous devions connaître la maladie, nous ralentissant dans notre mission, en raison de veillées tardives pour dire sans cesse notre compassion et souvent notre révolte envers ces gouvernements d'Etats puissants, producteurs d'armes qui travaillaient à répandre l'injustice, le crime et le désordre moral dans une Syrie rendue exsangue. 

Rien ne sera plus comme avant, dans le coeur des chrétiens du Proche-Orient; trahis par la France et méprisés par les Etats-Unis et la Grande-Bretagne. Ces derniers se sont révélés être des fournisseurs d'armes sans morale, livrant leur production à des fanatiques islamiques aveugles qui n'étaient que de pures idéologues de la mort. Ils se sont montrés de parfaits ordonnateurs de mensonges en piétinant la liberté des medias qu'ils tenaient sous leur bottes pour propager une haine inconséquente à l'égard du Président Bachar el-Assad et de tous ceux qui tentaient d'expliquer l'injustice. Voici le Président Assad, dont le régime était rejeté par un grand nombre, il y a cinq ans, élevé au rang de martyr et d'héro par l'irresponsabilité de ces Etats.

Mensonges, contradictions, incohérences, rien n'a pu freiner durant les cinq années précédentes, les pays occidentaux car, quoique leur dirigeants le veuillent ou non, le Président Assad et son régime, dont tout le monde oublie déjà la brutalité de l'appareil qu'il représentât, incarne la Syrie comme les Présidents Obama et Hollande ou le Premier Ministre Cameron sont les représentants de leurs propres Etats.

En échange du parrainage des mercenaires rebelles qu'ils exerçaient, que promettaient ces Etats occidentaux à la population syrienne ? La démocratie, nous a-t-on dit. Certes une démocratie sur un champ de ruines, alors que leurs Etats à eux, demeuraient intouchables. A qui cette démocratie devait-elle servir ? Aux sunnites auxquels ils avaient fait miroiter le pouvoir à Damas....

Les Occidentaux qui ne trouvaient pas leur compte avec les alaouites, les chrétiens, les chiites et les druzes syriens, allaient-ils être satisfaits par des mercenaires et rebelles sunnites fanatiques, pour un grand nombre étrangers au pays et de ce fait sans avenir sur place ? C'est un fait. Nous n'avons jamais entendu un seul officiel américain, français ou anglais dénoncer la présence de non-syriens au sein de ce qu'ils qualifiaient de "rebelles modérés". Ce silence est révélateur des objectifs qui étaient poursuivis ; il ne s’agissait pas de bâtir une démocratie avec les syriens, mais d’abattre le régime syrien pour qu’avec lui tout s’écroule et le remplacer par un régime inféodé et non démocratique qui fasse tampon entre l'Iran et le Hezbollah libanais. Peu importait les destructions à laquelle cette manœuvre allait conduire. Telle était la "démolicratie" promise.

L'argument qui consiste à dire que dans un pays, une minorité ne peut gouverner une majorité est dangereux car ce principe nous réserve bien des soucis dans l'avenir. Il signifierait que lorsque les musulmans deviendront majoritaires dans un des pays d'Occident, il faudra leur donner le pouvoir. Et pourtant, nous voyons actuellement en Europe ou dans les Amériques des juifs, des musulmans et des personnes  se disant athées, participer aux gouvernements de ces Etats. Faudrait-il qu'on les chasse pour que la majorité confessionnelle gouverne seule ? Pire encore, en Syrie cette majorité confessionnelle qui était promise prônait un Califat islamique intolérant à l'égard des minorités; le Veilleur de Ninive mettait en garde sur le présent blog, dès le début de la guerre, contre la radicalité des mouvements mercenaires engagés sur le terrain. Les gouvernements Occidentaux fournisseurs d'armes pouvaient-ils eux l'ignorer ?

L'argument des américains et européens encourageant la prise du pouvoir par les sunnites en Syrie à travers une guerre civile de cette brutalité, équivalait à nier la présence antérieure au "mouvement de rébellion" de sunnites activement associés au pouvoir du parti Baath. L'épouse du Président Assad, n'est-elle pas sunnite de religion ?

La video qui suit donne un regard bien plus vrai que le discours médiatique occidental qui, par ses mensonges a ouvert la voie à ce qu'on qualifie aujourd'hui, de façon malpropre, de "théories du complot". En effet, cette video rejoint le discours du veilleur de Ninive et d’autres sites alternatifs, dans la mesure où elle montre par l'image mobile ce que l'écriture et l'image figée a tenté de communiquer durant plus de quatre ans.

Les dégâts en Occident sont également énormes; ils ne sont pas humains et matériels, à part les conséquences qu’ont fait subir les quelques attentats ; les effets de la guerre syrienne sont surtout Institutionnels. Les régimes occidentaux prétentieux ont, par le matraquage de mensonges, forgé au sein de leur population des adeptes des théories du complot, qui ne croient plus aux émanations médiatiques des Institutions officielles de ces pays. Ne cherchons pas midi à quatorze heures ; le mensonge d'Etat est le meilleur aliment des partisans de cette théorie du complot. 

A présent, visionnons cette video ; elle est poignante mais aussi révoltante tant le gâchis humain est ample et injuste. Il a dépassé l'entendement. Comment encore croire aux principes de Liberté, d'Egalité et de Fraternité ?


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci de votre commentaire....Il passera par le modérateur avant d'être publié.

Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.