mercredi 14 janvier 2015

Islam et Christianisme même combat pour le respect....

L’affaire Charlie-Hebdo nous a appris qu’Islam et Christianisme faisaient face au même irrespect et à la même déconsidération en provenance des « forces » athées, sauf que les armes des chrétiens sont les armes de Jésus alors que celles des musulmans sont les épées de Mohammed. Cela fait une grande différence car l’Eglise catholique a, semble-t-il, abandonné depuis longtemps les vues de Saint-Augustin et de Saint-Thomas d’Aquin sur la possibilité d’une guerre juste.

Concernant le blasphème contre le sacré, l'Eglise chrétienne s’en offusque bien naturellement. Il est pour elle une très grave injure, puisqu’elle a repris à son compte les tables de la loi avec les commandements que Yahvé avait confiés à Moïse et dont le second se réfère à l'invocation du nom du Seigneur : « Tu n’invoqueras pas le nom du Seigneur ton Dieu pour le mal, car le Seigneur ne laissera pas impuni celui qui invoque son nom pour le mal ». 

Le blasphème prend en Islam des proportions considérables puisque la notion de « confession » et de « pardon » qui, chez les chrétiens, amortit l'impact de la faute, ne s'y applique pas sur ce point. Nous le rapportions dans un écrit précédent : « Le blasphème contre Dieu, le Prophète et les Anges est puni de mort dans trois écoles coraniques sur quatre, les Malékites, les Chaféïtes et les Hanbalites. Pour la quatrième école, celle des Hanéfites, la décision est laissée à la discrétion du juge mais la plupart du temps, la peine de mort est prescrite ». 

En tolérant « l’humour » de Charlie-Hebdo[1]  forcément partial, puisqu’il y a des sujets que le journal satirique n’abordait jamais[2], ne serait-ce que pour en rire comme on rit d’humour noir, le gouvernement français prend le risque de déplacer le Jihad sur son territoire. Ces affirmations que nous avançons concernant l'Islam s'appuient sur de nombreux auteurs musulmans[3].

En reprenant le thème du Prophète Mohammed dans un numéro spécial de Charlie-Hebdo, le gouvernement qui cautionne la démarche, prétend-il changer l’Islam ? Pense-t-il modifier la réaction d’1,3 milliard de musulmans ? Il refusait à ses adversaires politiques le crédit de soulever le problème du « fondamentalisme islamique », et voilà qu’il ne dit mot à la parution d’un nouveau Charlie-Hebdo provocateur qui devait forcément apparaître comme un défi. Un connaisseur de l’Islam ne pouvait s’y tromper. 

Nous avons tendance à vouloir nous dire : « Quelle prétention ! ». Mais quelle est la mission de ce gouvernement pour mener une politique aussi contradictoire ?

Non-musulmans que nous sommes, nous souhaitons tous que cet Islam soit moins prosélyte par la violence et moins tendu sur les faiblesses et les péchés humains, mais comment peut-on imaginer que des non-musulmans comme ces journalistes qui ont ressorti un numéro de Charlie-Hebdo pensent par un forcing, à travers un tirage à plus de 3 millions d’exemplaires, en plusieurs langues, avec le Prophète  Mohammed en couverture, pouvoir obtenir le moindre changement dans la tradition islamique ? 

L’attitude des Chrétiens face au blasphème est de prier et de souffrir intérieurement.… Aujourd’hui ils sont confrontés à un nouveau problème qui est « l’athéisme prosélyte », car l’Athéisme, comme l’Islam et le Christianisme, cherche désormais à convertir les esprits [4]; Le Christianisme redoute cette nouvelle « vocation » de l’athéisme qui se calque sur les religions car il n’est, selon les vues chrétiennes, qu’une idéologie totalitaire de plus, et réductrice de l’homme à sa dimension immanente, refusant de reconnaître à ce dernier l’ouverture à la transcendance.

Tandis que l'Islam sunnite a sa réaction, face au blasphème, prévue par les écoles juridiques, quelle attitude le christianisme va-t-il adopter pour survivre confronté qu'il est à des forces hostiles, qui sous couvert d’humour, de laïcité et de mesures sociétales, cherchent à lui nuire ? Nous laissons ici la parole à la hiérarchie des Eglises Catholiques et Protestantes de France pour donner les directions aux fidèles, en espérant que celles qu’elles prendront et les attitudes qu'elles préconiseront ne mettront pas les croyants dont elles ont la charge, sur les pas des Chrétiens d’Irak. 

Le Veilleur de Ninive
________________________________________
[1] Encore faudrait-il s’assurer que tout le monde en rit.
[2] Citons à titre d’exemple l’euthanasie, l’avortement, la franc-maçonnerie ou les noirs.
[3] Abu ‘Ubaid (Ibn Sallām) (+224=838), Kitāb al-amwāl, Le Caire, 1934, p.179.
Aureng Zaib, (+1118=1706), Aḥkām al-awqāf, Le Caire, 1322=1904, I. p.103.
Zaid bin Ali : Mağmu'at al-fiqh, ed. Griffin (Corpus Juris di....), Milan, 1919, p.825.
Ibn Taimiyya : * Ibn Taimiyya : Aṣ-ṣārim al-maslūl 'ala šatim ar-rasūl, Ed. Hayderabad, 1904, pp. 4, 296, 299, 301, et suiv., 326, 527 et suiv., 536, 538.
Ḥiršī (+1101 = 1689), Šarḥ ‘ala muḫtaṣar sīdī Ḫalīl, 8 vol. Le Caire, 1881, VIII, p.84.
Sarahsi (Mohammad Bin al-Hassan - +483 = 1090) : Al-Mabsūt, 30 Vol. Le Caire, 1906-1913.
Sarahsi : Šarh as-siyar al-Kabīr li Muḥammad bin al-Ḥassan as-Šaibani, 4 vol., Ed.  Hayderebad, 1917, III, p. 183.
 [4] Le Christianisme commence par convertir les cœurs à Jésus-Dieu.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci de votre commentaire....Il passera par le modérateur avant d'être publié.

Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.