mercredi 25 juin 2014

Les Assyriens d'Irak craignent que l'invasion de Mossoul et de la plaine de Ninive ne soit une réplique aux promesses d'autonomie du gouvernement.

Je revenais à peine d'un voyage au sud-est de la Turquie et ee Syrie ; je commençais à déballer mes effets, lorsque le téléphone se mit à sonner. Je répondis. « Ils sont ici, peux-tu les entendre, ils sont ici, Da'ech est à Mossoul...». Eh oui, j'ai bien entendu les « Taqbir » et les « Allah u Akbar ».

Le jeune homme qui m'appelait du sous-sol d'un immeuble à Mossoul, se prénommait Bashir. Il me téléphonait pour m'informer de l'invasion de sa ville natale, par l'Armée de l'Etat Islamique d'Irak et du Levant (E.I.I.L.) dont le sigle en arabe est Da'ech. Il est un assyrien et fut expulsé de Suède, il y a quelques années. Malheureusement, d'autres qui avaient été déportés, comme lui, furent depuis tués. Cependant, Bashir avait eu la chance de rester vivant... Pour l'instant.

Depuis cet appel, j'ai été en contact constant avec les Assyriens et d'autres personnes encore retenues à Mossoul et dans ses villages environnants.

La deuxième fois que j'ai parlé à Bashir, c'était à partir de Dohouk, une ville au Kurdistan irakien ; il m'avait alors rappelé la décision du gouvernement irakien prise il y a près d'une demi-année.

Selon le rapport d'une Agence de Presse locale datant du 22 janvier 2014 : Le Gouvernement chiite de l'Irak déclare qu'il a décidé, en « principe », de « créer trois nouvelles provinces dans les régions contestées du pays », dans le but apparent de répondre postivement aux griefs des sunnites et de contrer ainsi l'expansion de la région autonome kurde.
 
Une de ces provinces aurait pour centre Falloujah, cette ville qui venait d'être envahie par al-Qaïda et ses alliés, après plus d'une année de manifestations sur place, et autour dans d'autres villes sunnites, contre ce que les résidents qualifient de traitement pour citoyens de seconde zone. Un statut d'autonomie, n'était pourtant pas une revendication sunnite, mais elle pouvait laisser espérer, pour la province promise, un accroissement du financement fédéral.

Les deux autres zones sont Tuz Khurmatu et la plaine de Ninive — limitrophes de la région autonome kurde située dans le Nord de l'Irak.

La première est une ville mixte habitée par des arabes, des Kurdes et des Turkmènes ; la deuxième est formée d'une large composante chrétienne.

Les Turkmènes et les chrétiens, dont beaucoup craignaient l'absorption par le gouvernement régional du Kurdistan, ont réclamé, depuis longue date, le statut de province séparée pour Tuz Khurmatu et la plaine de Ninive. En revanche, l'annonce d'une autonomie accordée à la région sunnite qui aurait pour centre Falloujah, arrivait par surprise puisqu'elle n'était, à ce jour, par encore prévu.

Alors, prenons le temps d'une réflexion, ici ! Le Gouvernement de Nouri al-Maliki, constitué en majorité de musulmans chiites, propose de créer de nouvelles provinces.

Falloujah, la première, avait pour but de briser la force ascendante de l'E.I.I.L.. À ce moment-là, le groupe radical islamique avait déjà repris la ville. Al-Maliki était prêt à donner le pouvoir à des musulmans plus modérés, de façon à arrêter l'E.I.I.L. et les autres muvement radicaux.

Une autonomie accordée à la Plaine de Ninive, le second territoire, avait pour but de donner aux Assyriens et aux autres minorités, le pouvoir de façon à ce que le gouvernement régional kurde ne puisse annexer la région. Par ailleurs, le gouvernement voulait éviter que les sunnites ne mettent la main dessus. Il était préférable que ce fussent les Assyriens qui en gardent le contrôle.

Tuz Khurmatu est peuplée d'une majorité des Turkmènes, musulmans chiites, auxquels le pouvoir serait donné sur cette région pour des raisons identiques à celle reconnues aux Assyriens. Le gouvernement ne souhaitait pas qu'elle soit annexée par les Kurdes, et ne désirait pas que les musulmans sunnites en prennent le contrôle.

Falloujah, la plaine de Ninive et Tuz Khormato sont trois régions tout autant importantes pour des raisons géopolitiques et économiques. Durant plusieurs années, les compagnies pétrolières y avaient foré à la recherche de pétrole.

« Ne vois-tu pas ce qui se passe ici ? Le gouvernement chiite exacerbe la colère des terroristes sunnites, et à présent, ces derniers font tout pour empêcher la réalisation de ce projet d'autonomie. Nous, les chrétiens avons très peur ; l'E.I.I.L. n'a pas encore agit contre nous, mais ils l'ont fait à l'encontre de nos frères chrétiens de Syrie, et par ailleurs, ils font partie d'al-Qaida qui nous a fait beaucoup de mal, dans le passé, en Irak. En outre, nous avons la milice chiite du Mehdi, qui, à Baghdad, n'est pas meilleure à l'égard des chrétiens. Nous sommes coïncés entre tous les groupes et nous ne bénéficions d'aucune aide extérieure ».

J'ai demandé à Bashir, qui est chauffeur de camion, ce qu'il voulait dire sans l'appui d'un autre pays.  Il me répondit : « L'E.I.I.L. et les autres sunnites sont financés par l'Arabie saoudite, le Qatar, le Turquie et en Syrie aussi, par les USA. Les Chiites sont soutenus la Syrie de Bachar al-Assad par l'Iran et le Hezbollah au Liban. Nous n'avons personne ». Et c'est ainsi que l'échange s'interrompit....La promesse d'autonomie a-t-elle exacerbé les ambitions des islamistes de l'E.I.I..L.

Traduit de l'anglais par le Veilleur de Ninive. 
 

 








Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci de votre commentaire....Il passera par le modérateur avant d'être publié.

Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.