vendredi 28 mars 2014

Les arméniens du monde prêts à en découdre pour sauver Kessab en Syrie.

Des arméniens du monde et du Liban sont en route vers la Syrie pour une confrontation avec Al-Qaïda et la Turquie à Kessab.  

Un groupe de citoyens arméniens a organisé aujourd’hui, devant le siège de l’ONU à Erevan, la capitale de l’Arménie, un sit-in pour demander la condamnation des actions de la Turquie et de son soutien aux extrémistes armés dans la ville syrienne de Kessab, qui est confronté à une agression takfiriste et turque.

Kessab, une ville à majorité arménienne, est considérée comme la dernière ville arménienne du Moyen-Orient. Selon les médias arméniens, les participants au sit-in ont annoncé que des volontaires arméniens étaient prêts à aller en Syrie pour protéger les Arméniens qui y vivent là-bas. L’un des participants a par ailleurs déclaré à des médias d’information arméniens : « Nous sommes déterminés à former des bataillons et nous annonçons cette intention au gouvernement arménien. Nous condamnons le silence de l'Organisation des Nations Unies, parce que ce qui s’y passe est un crime et qu’il traduit l’approbation silencieuse des actions de la Turquie ».

Les manifestants ont remis une lettre à la représentation de l'ONU à Erevan dans lequel ils affirment que la Turquie a violé les règles et obligations internationales lors de son attaque du 21 mars sur la région de Kessab, habitée par les arméniens.

Une délégation parlementaire arménienne s’est rendue en Syrie mardi dernier pour en apprendre davantage sur la situation de la ville. En outre, le Président arménien Serge Sarkissian, qui est actuellement en visite de travail aux Pays-Bas, a exprimé sa préoccupation au sujet des événements en cours à Kessab. Le président a rappelé que les habitants de Kessab sont venus s’y installer après avoir été expulsés à deux reprises de l'Empire ottoman, une première fois en 1909 et une deuxième en 1915, faisant allusion à l'action de l'armée turque de l'époque ; il a par ailleurs remercié les autorités syriennes pour leurs efforts dans la protection des Arméniens de Kessab.

Il a ensuite appelé, sur les réseaux sociaux, les arméniens du Liban, à agir pour arrêter le renouvellement de la « farce » turque à l’égard des Arméniens et de la Syrie, et a exprimé sa reconnaissance aux jeunes Arméniens de Bourj Hammoud et Zahlé au Liban pour leur volonté de défendre, par  tous les moyens disponibles, les arméniens de Kessab, y compris par la force des armes, pour répondre à la nouvelle agression et parce que la loi et les principes appellent à faire face à l’obscurantisme et l’oppression.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci de votre commentaire....Il passera par le modérateur avant d'être publié.

Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.