vendredi 29 novembre 2013

Syrie, la traque des chrétiens par les djihadistes se poursuit; Qara, Deir Attiyeh et à présent Nabak.

Syrie - (Qara) - 28 novembre 2013 - Selon un prêtre syrien, un exode massif des chrétiens a lieu de la ville de Qara, à la suite de l'invasion de la cité par des « djihadistes étrangers ».

Agence Fides - Nous apprenons d'un prêtre syrien que les villages chrétiens qui se trouvent au nord de Damas sont la cible des groupes djihadistes armés qui poursuivent leurs actions criminelles et de destructions.

Dans ses commentaires transmis, hier, à l'Agence Fides, le Père Georges Louis, Curé de l'Eglise de Saint-Michel l'Archange, de rite grec melkite catholique  qui fut détruite et incendiée à Qara, affirme que des éléments armés djihadistes ont suivi la méthode qui fut appliquée à Maaloula, à Sadnaya et Sadad. Il fut ainsi de même à Qara, Deir Al'Attiyeh et à présent à Nabak où ils visent les villages, qu'ils investissent et tuent leurs habitants avant de le détruire, rendant ainsi la vie toujours plus difficile pour les habitants chrétiens et les autres. Il note que les milices étrangères se comportent hors de toute emprise des syriens de l'Armée Syrienne libre (ASL) qui serait estimée de tous le monde. Ces étrangers ne voulant que la destruction du pays dans son entièreté, tandis que les membres de l'ASL sont malheureusement souvent contraints de se retirer devant les groupuscules armés étrangers. 

Le Père Louis a rappelé que l'équilibre s'est rompu dans la région, lorsque le 16 novembre dernier, plus de trois milles djihadistes sunnites ont investi le village d'Ersal, pénétrant en Syrie par le Liban. Ils ont pénétrés dans le village en le transformant en champ de bataille ; les éléments de l'ASL ont du se retirer car ils étaient minoritaires. Les habitants ont commencé à fuir. Ainsi près de 6000 personnes se sont immédiatement échappés en direction des villes et villages avoisinants tandis que les habitants chrétiens se regroupaient dans le centre historique de la cité. Ils refusèrent de se déplacer; les roquettes se mirent alors à pleuvoir sur les maisons ; près de 35 familles chrétiennes virent se réfugier à l'Eglise Notre-Dame; puis ce fut le tour de l'Eglise de subir dont la porte a été détruite par des miliciens armés et cagoulés, aux cheveux longs. Ils n'étaient pas syriens ; leur nationalité n'était pas claire. ils déclarèrent : « Nous voulons vous tuer tous chiens de chrétiens et brûler cet endroit païen ».

Puis le Père catholique a indiqué qu'à partir de ce moment, un des membres de la communauté melkite a entamé des pourparlers en langue arabe et a commencé à discuter hardiment avec le chef du groupe, témoignant de sa connaissance des versets du Coran, ajoutant que l'Islam respectait les chrétiens et les minorités ; l'homme armée indiqua alors qu'il allait demander à son supérieur de décider de notre sort puis il conduisit ses hommes hors du bâtiment. Dans ce laps de temps, nous avons laissé l'Eglise par une porte secondaire et nous nous sommes enfuis à travers les ruelles de la vieille ville. Nous nous sommes rendus à l'évidence que ces combattants extrémistes étaient des étrangers désireux de répandre la haine, la violence confessionnelle et la destruction sauvage. Ils avaient un véritable mépris des civils ; il ajouta nous ne sommes pas de l'Armée Syrienne Libre (ASL) et il ne vous reste plus que la prière. Le Père termina son commentaire à l'Agence Fides en disant : « Dans l'exil commun, nous avons expérimenté la solidarité et la belle affection entre chrétiens, catholiques et orthodoxes. »

Traduit de l'arabe par le Veilleur de Ninive

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci de votre commentaire....Il passera par le modérateur avant d'être publié.

Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.