samedi 31 août 2013

La guerre de Syrie nous éclaire sur les dangers de la mondialisation.

La confrontation actuelle autour des Etats du Moyen-Orient, nous éclaire sur les dangers de la mondialisation que des sociétés secrètes tentent d'imposer à tous les Etats de la terre.

Les événements de Syrie, mettent en relief les nouveaux rapports entre nations dans un contexte de concentration mondiale des pouvoirs. Faire la critique de la politique des Etats face à la situation syrienne, revient à critiquer la mondialisation car celle-ci a modifié les règles du jeu et affaibli les rapports formels entre les Etats, le rôle des Organisations internationales et le poids des traités. 

En France, la mondialisation serait perçue par un pourcentage croissant de population, comme une superstructure imposée et associée à des comportements contraires à la démocratie. La progression des partis souverainistes aux dernières élections est un bon indicateur à ce sujet. En relation avec ce phénomène de concentration des pouvoirs dans les mains de politiques, appartenant parfois aux mêmes réseaux secrets, nous percevons à partir de l'hexagone, des dangers réels et sérieux qui guettent des pays de la planète, en particulier ceux qui se trouvent infériorisés par la taille, l'absence de richesses naturelles, la faible démographie, une économie précaire et un niveau technologique à la traîne.

Parmi les signes inquiétants, rappelons quelques uns que les citoyens peuvent percevoir d'eux-mêmes,

- Un mépris du droit, des organisations et des juridictions internationales publiques, au profit d'intérêts et de décisions édictés par des membres de sociétés secrètes déployant des méthodes brutales et dont les représentants ont accédé, sans déclarer leur appartenance sectaire, à des positions de pouvoir dans différents pays.

- Une dégradation de "l'égalité" entre Etats puisque le droit international qui accorde une voix à chaque pays est bafoué par les plus forts qui procèdent, hors des Institutions internationales, par menaces, chantages, boycotts, embargos et même par le mensonge et la propagande pour imposer leurs vues aux petits Etats qui souvent n'ont d'autres choix que de suivre, d'accepter les diktats imposés ou être détruits.

- Une perte de "liberté" pour les Etats puisque "l'identité" des peuples, en raison de l'ouverture anarchique des frontières, est noyée dans un brassage irréversible.

- Une concentration des pouvoirs politiques qui ne s'accompagnent pas de la création d'organes de contrôles, indispensables pour contrer les abus, éviter les détournements de pouvoirs ou l'emprise des lobby secrets.

- La préparation de guerres civiles futures due à un brassage désordonné qui seront très difficiles à freiner en l'absence d'instruments appropriés de résolution des différents entre groupes civils, alors qu'avec les Etats-Nations, nous disposons de cours d'arbitrage et des traités de paix comme instruments de résolution des conflits entre les divers Etats.

- Une aggravation des discours manipulateurs qui tendent à faire passer des actions négatives sous des discours positifs, des décisions radicales, extrémistes et égoïstes sous des slogans généreux.

- Une emprise accrue sur la pensée des citoyens ouvrant la voie, sur une base sélective, à la dictature des minorités sur la majorité et à la retenue de sujets tabous et presque interdits, tels que la critique des musulmans et de l'Islam, des juifs et du sionisme, de l'homosexualité, de la franc-maçonnerie ; mais en particulier, il n'est pas de bon ton de révéler sa foi chrétienne et les chrétiens doivent accepter les critiques d'où qu'elles viennent.

- Un recours très rare à la méthode des référendums sur des sujets d'orientation nationale ce qui dans le contexte français du bipartisme est une carence en matière de démocratie. Le système électoral bipartite étant faussé par la très forte ressemblance des deux principaux partis qui se partagent, depuis plus de 40 ans, en alternance le pouvoir, grâce au suffrage majoritaire à deux tours.

- Un renversement des valeurs qui correspond à un piétinement des valeurs naturelles au bénéfice des valeurs promues par des groupes plus forts, plus intrigants, plus dans l'air du temps. Mais dit-on : "chassez le naturel, il retourne au galop" ; nous attendons le retour du naturel.

- Une division en deux, de la société française dont les membres remettent progressivement en cause les point positifs de la révolution française qui a marqué le pays plus de deux siècles déjà mais qui fut, rappelons-le, sanglante pour des dizaines et des centaines de milliers d'âmes, ce qui n'est pas très différents de ce qui se passe en Syrie.

Aujourd'hui en France, nous retrouvons, d'un côté, des citoyens vivant simplement, peinant quotidiennement, recherchant l'instruction, le beau, la survie et la vérité; de l'autre côté, des profiteurs d'un système cadenassé, qui sont à leur place pour conserver l'institution, en tirer les avantages ; ils pratiquent des discours et expriment une pensée stéréotypée et manipulatrice, usant d'une phraséologie sociale culpabilisante pour ceux qui gagnent bien leur vie et honnêtement, alors qu'eux-mêmes dissimulent, sous ces mêmes discours, une âpreté à la vie matérielle et confortable. 

A l'heure, où le monde portait le regard vers les Etats-Unis et la France, dans l'attente de décisions sur des "frappes aériennes" éventuelles, nous pensons que le bombardement du territoire syrien par l'armée française aurait un effet latent et en profondeur sur la société et ses membres, faisant cette fois sérieusement réfléchir le peuple français sur le sens profond de la politique pratiquée par ce régime et en conséquence conduirait à une remise en cause profonde de ces méthodes de gouvernement. 

Le Veilleur de Ninive

2 commentaires:

  1. Bon article. Je crois cependant que beaucoup de
    français n'ont pas attendu les évènements de Syrie pour penser au danger de la mondialisation
    c'est-à-dire le mélange des cultures trop disparatres et évidemment des religions. Le Liban avait commencé à en éveiller certains.
    Il suffit aussi de se plonger dans le passé qui nous donne constamment des leçons. Ex : Un article dans le dictionnaire philosophique de
    Voltaire sur Alexandrie sur les animosités entre les Egyptiens naturels,les Grecs, les Juifs, les Chrétiens, de leurs séditions qui furent fréquentes et sanglantes. "Le vivre ensemble" La fameuse lettre d'Adrien. Mais il paraît que l'avidité du gain l'emporta sur la
    religion et que tous ces habitants divisés entre eux n'étaient d'accord que dans l'amour de l'argent.

    RépondreSupprimer
  2. AVidité du gain....en ce 11 septembre, sur W9 un documentaire relate que:
    - une des tours s'est effondrée en 52 minutes alors que la première le fut apres 102 minutes et celle-ci avait une protection anti-feu d'épaisseur double que l'autre. Le propriétaire des tours ayant choisi l'épaisseur de protection de l'acier la moins forte, lors de la construction.(Avidité au gain)
    - Les enquêteurs spécialistes en génie civil ne purent avoir accès au métal constitutif de la construction ni aux plans!
    - la police et les pompiers ne pouvaient communiquer car leurs radios n'étaient pas équipées d'une fréquence commune. Les talkies walkies des pompiers grimpés dans les tours ne captaient pas!
    La municipalité conseilla aux gens de regagner leur appartement proches de ground zéro malgré la présence de poussières contenant des taux de toxines(amiante, plomb,cuivre etc) 5 fois supérieures aux taux supportables par l'humain. POURQUOI, parceque Wallstreet,image de la puissance financière devait redémarrer au plus vite, PARCEQUE les assureurs auraient du payer des sommes folles aux victimes .(Avidité au gain)

    RépondreSupprimer

Merci de votre commentaire....Il passera par le modérateur avant d'être publié.

Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.