dimanche 5 mai 2013

Poutine envisagerait un sommet international sur la protection des chrétiens du Proche-Orient.

Au sujet de la situation des chrétiens d'Orient, à la suite de l’élection du Pape François, et après des entretiens que ce dernier a eu avec le Patriarche grec orthodoxe de Russie, le Saint-Père et Sa Béatitude ont tous deux contacté le Président Vladimir Poutine lui demandant d’aider à l’arrêt de l’émigration des chrétiens d’Orient et à la cessation de leurs persécutions dans l’Orient arabe. Le Président Poutine est alors entré en contact avec son ministre des Affaires-Etrangères M. Lavrov et lui a demandé de préparer une réunion internationale pour la protection des chrétiens en Orient, pour leur maintien, au moins en Syrie et au Liban, et le retour d’une partie d’entre-eux en Irak.

L’analyse de la situation a eu lieu après que le Patriarche de Moscou eut fait pression sur le Président Poutine, et que des personnalités importantes eurent porté au Vatican, un rapport sur la situation des chrétiens en Orient. Des questions les plus importantes, se trouve être l’examen détaillé des points présentés par le Général Michel Soleiman, Président de la République libanaise, au Pape, lors de sa visite récente au Vatican ; parmi les points, il s'en trouve un qui prévoit que les cinq puissances qui siègent de façon permanente au Conseil de Sécurité des Nations-Unies, la Russie, la France, la Grande-Bretagne, la Chine et les Etats-Unis, auront à jouer un rôle important dans le maintien des Chrétiens en Orient.

Ces personnalités considèrent que le Président Georges Bush fils, a commis une erreur grave, en poussant les trois millions de chrétiens à quitter l’Irak et en n’assurant pas leur sécurité. A présent, les coptes sont sujets à la persécution en Egypte, les chrétiens y font face en Tunisie, en Libye, elle sévit sévèrement, tandis qu’en Syrie, elle est impitoyable, contre les chrétiens en particulier dans les régions tenues par les "takfiristes", sans compter toutes les menaces que font peser ces mêmes mouvements "takfiristes" sur la présence des chrétiens en Orient.

Sur cette base, le Président Vladimir Poutine va solliciter les cinq grandes puissances du Conseil de Sécurité, en vue de leur faire prendre les résolutions nécessaires, sur la base du "septième volet", qui donneraient aux cinq grands le droit d’envoyer des forces internationales, dans les pays non-respectueux des minorités, afin de les protéger par la force.

Traduite de l'arabe par le Veilleur de Ninive.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci de votre commentaire....Il passera par le modérateur avant d'être publié.

Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.