jeudi 17 janvier 2013

Alep : Deux soeurs carmélites rescapées de l'attentat témoignent.

L'écrit de ce jour rapporte deux témoignages de Soeurs Carmélites, dont le Couvent se trouve à proximité du lieu de l'explosion face à l'Université d'Alep.

Alep - le Mercredi 16 janvier 2013 - 15h13 - Enfin, l'internet est revenu après quinze jours de coupure… Dernières nouvelles, bien tristes. Hier, deux violentes explosions ont eu lieu juste à côté du Carmel (pour ceux qui connaissent les lieux, c'est au carrefour devant le couvent de Jésus Ouvrier, avant les Sœurs de Mère Teresa et l'évêché latin). Pour nous, les dégâts matériels sont assez importants : une cinquantaine de vitres cassées et le châssis des fenêtres souvent envolé. Dans la chapelle, les deux vitraux de chaque côté du tabernacle ont été brisés et la grande porte d'entrée, en fer, littéralement arrachée et projetée à l'intérieur. Nous avons trouvé des pierres partout, jusque dans les cloîtres du bas.  Grâce à Dieu, nous-mêmes, n'avons rien eu mais un ouvrier qui travaillait chez nous, à l'accueil, a été blessé et brûlé. Nous espérons que ce ne sera pas trop grave. Nous ne savons pas encore le nombre des victimes ni la cause de cet attentat. Nous en sommes profondément meurtries. Merci de prier avec nous pour toutes les victimes.

Alep - le Mercredi 16 janvier 2013 - 15h13 - L'attentat d'Alep a été revendiqué par une bande de l'organisation "Al-Qaïda"; il a été commis le jour où devaient commencer certains examens universitaires… Ce serait deux missiles envoyés devant l'université qui ont provoqué ce massacre.

Le nombre des victimes s'élèverait à plus de 200, avec des blessés sans nombre.


La cité universitaire avait recueilli des familles déplacées ; il y a généralement foule dans ce quartier, en plus des étudiants.


Une grande épreuve pour nos sœurs voisines de "Jésus Ouvrier" : l'une des sœurs, Sr Rima, â peine âgée de quarante ans, a disparu. Elle devait se trouver devant le couvent au moment de l'explosion. Mais pas moyen de retrouver traces d'elle, ni parmi les morts ni parmi les vivants. C'est un coup vraiment dur qui nous bouleverse d'autant plus que ces sœurs avaient déjà dû quitter un autre couvent d'Alep, qui se trouve dans le quartier pauvre et dangereux de Midan (tout avait alors été dévasté chez elles…) ; elle n'étaient plus que deux à Jésus Ouvrier, n'ayant pu ouvrir le foyer d'étudiantes cette année. La pauvre Soeur Paola pleure toutes les larmes de son corps…. Elle a dû se réfugier chez nos voisines du verbe Incarné.

Soeur Agnès.

Alep - Le Mercredi 16 Janvier 2013 - Bien chers amis, Excusez-nous pour cette lettre commune mais c'est la seule manière pour nous de vous rejoindre …. avant le Carême qui va être tôt cette année ! Nous sommes très "handicapées" par les coupures d'électricité et d'internet ! Voilà plus d'une semaine que je suis bloquée, alors que j'étais déjà bien en retard ! Et il n'y a toujours pas d'internet. Je prépare tout de même ce message pour remercier chacun de vous infiniment de votre si fervente prière pour la Syrie et notre communauté. Nous sommes très touchées de la part que vous prenez à notre épreuve. Cela nous est une grande consolation. Et croyez bien que notre reconnaissance va à chacun de vous personnellement. Que ceux qui nous ont écrit nous pardonnent de ne pas leur répondre particulièrement. Dans notre prière, ils ont bien tous et chacun une place bien spéciale !

Vous trouverez-ci-joint une circulaire qui vous donnera quelques nouvelles d'ici. Depuis, la situation ne s'est malheureusement pas améliorée mais nous voudrions garder l'espérance….

Merci de continuer à nous porter dans votre cœur et votre prière. C'est l'aide la plus précieuse que vous puissiez nous offrir. Nous vous présentons tous nos vœux de sainte année dans la Foi et l'Espérance (sans oublier la charité qui les lie et les illumine !)

Soeur Anne-Françoise de la Nativité, au nom de la Prieure et de chacune.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci de votre commentaire....Il passera par le modérateur avant d'être publié.

Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.