vendredi 30 novembre 2012

Situation dramatique à Alep.


Alep - Vendredi 7 Décembre 2012 - 20h45 - Alep est toujours sans électricité et sans eau , depuis ce matin. Dans les écoles de notre voisinage, où sont abrités les réfugiés, tout manque y compris l'eau. Les risques de maladies contagieuses se développent, surtout parmi les enfants. Nous attendons toujours les travaux de réparation de la centrale électrique. 

Les 7 arméniens enlevées il y a deux mois, sur la route de l'aéroport d'Alep, ne sont toujours pas libérés. Leur vie est sérieusement en danger. 


Alep – Jeudi 6 Décembre 2012 - Je vous écris de chez mon voisin musulman, qui dispose d’un générateur. Pour le deuxième jour consécutif, nous sommes sans électricité et cela va durer encore au moins trois jours. Les congélateurs ne fonctionnent plus ; les fromages et les viandes que nous avions congelés par précaution, sont à jeter. Aujourd'hui le kilo de pain a atteint, au marché noir, L.S. 300 soit €3,35, le mazout €2,17/l et l’essence €3,35/l. Ces prix sont insurmontables, dans un pays où les gens n’ont plus de rentrées depuis des mois et où les salaires moyens variaient avant guerre entre €300 et €500.

En ville, les combats n'arrêtent pas ; En banlieue aussi, autour de la station d’électricité et de gaz de Deir Hafer, qui est à l’arrêt. Un autre problème commence à nous assaillir, ce sont les coupures d'eau, en raison de l’absence d’électricité nécessaire au filtrage et au fonctionnement des pompes pour alimenter les quartiers. Dans la partie haute de la ville, il n’y a déjà plus d’eau. Nous nous demandons, quels sont les autres malheurs qui nous attendent ; voici le résumé de la journée du 6 décembre.


A diffuser - Chaque homme civilisé se doit d'alerter autour de lui et crier qu'Alep et ses habitants sont dans le noirdans la faimdans le froid depuis quelques jours, et dans la violence depuis des mois.

Au XXIè siècle, plus besoin de déporter...On fait mourir sur place... risquant moins de se faire traiter de nazis....mais le résultat est le même. Les méthodes sont-elles meilleures ? 

Ce message vient de parvenir au veilleur.....nos mains tremblent en le mettant en forme pour vous le faire partager. 

Elles tremblent de peine, d'impuissance, un peu de rancoeur à constater comment l'Occident a abandonné deux millions de chrétiens syriens, leurs alliés dans la soumission, qui avaient su bâtir avec les musulmans, leurs frères, un pays où la liberté gagnait tous les jours un peu de terrain. 

Cet Occident, inconscient et complice, qui a fait miroiter la liberté aux syriens, pour mieux leur apporter la dictature salafiste et criminelle. L'Occident ferait mieux de soigner sa démocratie malade, voire très malade, plutôt que de lancer des slogans illusionnistes pour encourager les tyrans. 




Alep - Mercredi 5 décembre 2012 (20h30) - Je suis chrétien et je vous écris de chez un de mes voisins d'immeuble musulmans qui dispose d'un générateur électrique, pour vous mettre au courant de la situation à Alep. Depuis hier minuit, toute la ville d'Alep est sans électricité après l'attaque à l'Est de la ville de la Centrale de gaz. 

Les hôpitaux, les boulangeries, les réfrigérateurs sont arrêtés ; les malades, surtout des enfants sont mourant à l'instant où j'écris. A l'hôpital universitaire, où mon frère chirurgien s'occupe des blessés de l'armée et des civils, il y a un manque criant de médicaments, de spécialistes, d'électricité et de nourriture ; surtout de pain. 

La grande prison d'Alep située à 10 km à "Mislimiyah" est assiégée et privée de tout ; des prisonniers frigorifiés, meurent tous les jours.

Nous venons d'apprendre les déclarations de M. Fabius qui aurait affirmé avoir peur que les rebelles soient des criminels plein de rancune. C'est trop tard... Après avoir percé la voie au chaos et donné votre bénédiction aux criminels de guerre...Comment voulez-vous ramenez les vies, le calme et la justice ? Gouverner ce n’est pas plaisanter. C’est protéger les vies et les améliorer.


Alep - Dimanche 2 décembre 2012 (8h10) - A la suite du rétablissement très provisoire de la communication avec la Syrie, nous avons reçu les informations suivantes :

Durant deux jours toutes les lignes téléphoniques, électriques et l'Internet étaient coupées. Nous avons l'Internet et l'électricité depuis une demi heure. 

La situation devient de plus en plus critique et difficile. L'Armée Syrienne "Libre" a occupé le barrage "Tichrine" qui se trouve près de Raqqa; elle a coupé les lignes électriques et menace de faire sauter le barrage. 

J'ai appris d'un ami musulman (témoin oculaire) que la base militaire 46 située près de la frontière turque  (Atareb) est également tombée. 

Désormais, le territoire entre Alep à la frontière turque de Bab Hawa, délimité au Nord par Azaz, se trouve entre les mains des Salafistes (partisan d'un islam des origines). 

Hier deux évêques maronite et arménien ont échappé à la mort sur la route de l'Aéroport. Leur chauffeur Joseph Karmeh a été assassiné avec d'autres chauffeurs arrêtés sur la route.

La grande prison d'Alep est assiégée et privée de tout : médicament, eau, électricité, nourriture, carburant...Les silos de blé, qui sont stratégiques, ont été occupés et volés; la fabrique de levure a été détruite. 

Actuellement Alep est coupée du monde et risque la famine. Nous n'avons plus de pain : Le kilogramme coûte, au marche noir, L.S.250 (€2,84). Nous n'avons plus de gaz : la bouteille est à L.S. 4500 (€51). Nous n'avons que 6 heures d'électricité par jour. 

Le moral des chrétiens est au plus bas, car les Curés des paroisses ne parviennent plus à s'en occuper.


Enfant récoltant de l'eau de pluie à Alep; le froid s'accroît; 
les victimes sont surtout parmi les enfants

Alep – Vendredi 30 novembre 2012 - Nous avons reçu d'Aep, le message suivant  :

Depuis plus de cinq jours l’Internet est coupé ; l'électricité nous parvient 3 heures par jour. L’absence de mazout, de gaz et d’électricité nous fait atteindre les limites du possible. Nous avons des enfants qui meurent de faim.

Pour s’en sortir, les alépins ont trouvé une façon astucieuse de se chauffer en ayant recours à des tapis électriques qui réchauffent les pieds.

Les éléments armés se mettent aussi dans le commerce, illégal naturellement, mais c’est toujours du commerce. Ils coupent les arbres qui se trouvent à la périphérie de la ville et revendent le bois. La tonne atteint le prix de L.S. 22.000 (€250).

Si seulement, l’énergie était le seul problème.  Les enlèvements de chrétiens sont incessants.  Nous pouvons faire cas des personnes, sans citer les noms, afin de ne pas nuire aux familles. Nous vous faisons savoir :

- L‘Enlèvement du jeune « Antoine Mb » qui fait ses études à Marmarita dans le Wadi Al-Nassara [La vallée des chrétiens] près de la frontière libanaise. Il a été enlevé directement de sa maison et comme son père est propriétaire d’un petit hotel dans la vieille ville d'Alep, les ravisseurs lui demande L.S. 50 millions pour le libérer (€567.000).

-L’Enlèvement de « H. H. » - 69ans - Il a été emmené avec sa voiture puis, par la suite, libéré contre une rançon de L.S. 5 millions (€57.000).

- L’Enlèvement d'un chauffeur de taxi chrétien qui faisait le trajet Alep-Beyrouth. La demande de rançon est de L.S. 5 millions (€57.000).

- Que de multiples vols de voitures ont été commis, en plein jour, par des bandes de voleurs ; le dernier délit est celui de la voiture du « Dr Sami Ya »

Nous terminons par une infotrmation sur Damas où plusieurs victimes chrétiennes sont tombées dans le quartier de Germana. Parmi les jeunes, qui se rendaient à l'école ou dans les Facultés, on signale deux membres de la famille Samara. 

1 commentaire:

  1. Pour ceux qui connaissent l'arabe...Les autres regardez à partir de la 4ème minute, ce mouvement contre les Chrétiens de Syrie.

    http://www.youtube.com/watch?v=3vEcsgGGZ1g

    RépondreSupprimer

Merci de votre commentaire....Il passera par le modérateur avant d'être publié.

Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.