samedi 21 juillet 2012

Point de vue...

Samedi 21 Juillet 2012 - Suite à l'attentat qui a visé le QG de la Sécurité nationale syrienne, mercredi 18 Juillet 2012, à Damas, nous livrons à nos lecteurs ce point de vue.

"Nous avons ce matin un aperçu de ce que sera la "révolution islamiste" orchestrée par les Etats-Unis, Israël, la France et l'Angleterre, l'Arabie-Saoudite, le Qatar, la Turquie.

Que lit-on dans la presse du Jeudi 19 juillet ? Nous apprenons la jubilation des fanatiques et l'exaltation de la "bataille de la libération de Damas" lancée par les éléments armés de l'Armée Syrienne "Libre" (ASL).

En revanche, on nous tait les projets destructeurs qui permettraient aux bandes de fanatiques incultes formant les milices de l'ASL de prendre le pouvoir en Syrie. On ne nous dit rient des « tyrans » de demain que l'Occident, aveuglé par le désir d'une "sécurité militarisée" pour Israël, veut installer au pouvoir à Damas en échange d'un état de non-guerre avec l'Etat Juif (*); les américains ont financé et soutenu Al-Qaïda, pourquoi n'accepteraient-ils pas d'installer des bandes de mercenaires à la tête de la Syrie ? Ce serait le meilleur moyen de maintenir la Syrie et le Liban ensuite dans quelques siècles de déclin comme les mamelouks, esclaves incultes, rebellés contre leur maîtres fatimides, avaient placé le monde arabe dans quelques siècles de décadence, ce qui avait permis à la Turquie Ottomane de prendre le dessus.

Que lit-on dans la presse française du Jeudi 19 Juillet 2012 ?

« L'annonce de l'attentat a été saluée dans plusieurs fiefs rebelles ».
« Allah akbar! ».
« Des célébrations ont eu aussi lieu au Liban voisin, où un enfant a été tué par des tirs à Tripoli ». 
« Au Caire, la police a fait usage de gaz lacrymogènes contre des manifestants qui tentaient d'arracher le drapeau du bâtiment de l'ambassade de Syrie ».
- « La première d'une série de grandes opérations visant à faire chuter Assad et l'ensemble des piliers et symboles du régime ».
« L'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH), la mort du général Chawkat est un coup sévère pour le régime car il assumait le tout premier rôle dans les opérations pour écraser la révolution ». 

Et voilà "l'Observatoire Syrien des droits de l'Homme" avec son parti pris qui révèle un détournement des droits de l'homme pour une finalité guerrière. L'OSDH parle d'une "révolution"; mais on croyait que ce qui se passait en Syrie n'était tout simplement qu'une révolte contre un pouvoir oppresseur...C'est une révolution, nous dit-on, et de plus orchestrée et armée par les puissances occidentales alliées de l'Arabie Saoudite et du Qatar.

Mais qu'est-ce qu'une révolution ? C'est avant tout une modification du pouvoir par le remplacement d'un autre pouvoir; La question à se poser est alors : Le nouveau pouvoir sera t-il meilleur que le précédent ? Jugeons par les méthodes du prétendant. Compte-tenu de la violence et de la brutalité des éléments armés de l'ASL, il n'y a pas l'ombre d'un doute que le nouveau pouvoir sera celui des "razzias du désert" qui aura, avec l'aide de l'Occident, précipité le départ du parti baath (Parti de la Renaissance), lequel a commis l'impardonnable erreur de ne pas s'en tenir à la philosophie "humaniste" qui avait justifié sa fondation par Michel Aflak et Salah Ed-dine al-Bitar en 1943.

Il eut été préférable de travailler avec le gouvernement syrien pour rapprocher le régime baathiste des principes qui avaient amené la fondation du parti baath, plutôt que de lui envoyer des hordes barbares détruire la Syrie sous le slogan d'une "révolution démocratique".

Le message de l'Occident sur la Syrie inspire forts doutes et soupçons ; C'est un Occident de plus en plus insensible à la justice, car il pratique le mensonge pour parvenir à des fins très contestables. La vérité seule mène à la justice car la non-vérité est en soi une injustice. Quand à Israël, sa sécurité ne lui viendra que par l'encouragement des modérés du monde arabe et non pas des fanatiques, et par l'appui qu'il saura apporter aux courants arabes en recherche d'autonomie, d'identité et de respect des religions.

Si l'Occident mène cette politique guerrière contre le régime syrien en connaissance de cause, nous disons alors que Dieu nous préserve de son mensonge et de son injustice. Si c'est l'ignorance de ses dirigeants qui motivent leur prises de position actuelles, demandons alors à Dieu de nous préserver de leur grave incompétence."

(*) Au passage, la sécurité pour Israël que l'Occident, et en particulier l'Europe, cherche sur le dos des Syriens et des Libanais a pour but de compenser leurs propres crimes sur les Juifs. Les Syriens et les libanais n'y avaient pas participé et n'ont rien à se reprocher à ce sujet. 

Autre éclairage de Frédéric Pichon sur le site "Atlantico" (Un vent nouveau sur l'info) : Syrie : comment l’attitude des Occidentaux vis-à-visd’el-Assad prépare des lendemains encore plus sombres que la dictature actuelle

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci de votre commentaire....Il passera par le modérateur avant d'être publié.

Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.