vendredi 29 juin 2012

Je ne comprends pas….

Que de questions la politique actuelle des Etats soulève. Face au drame syrien tant d’hésitations, tant de prudence, tant d’interrogations…au point que la suspicion finit par accompagner chaque pas, chaque pensée, chaque commentaire....Autant dire que je ne comprends pas....

Si je comprends que la dictature use de la force car c’est le propre d’une dictature, je ne comprends pas qu’un mouvement de contestation se disant spontané et démocratique devienne, en quelques mois, une force militaire aussi redoutable que la dictature qu'elle combat.

Si je comprends qu’il faille transformer la dictature syrienne en démocratie, je ne comprends pas pourquoi il faille la remplacer par la dictature salafiste.

Si je comprends qu’il faille se méfier de la politique nationaliste, je ne comprends pas pourquoi il faille lui préférer l’expansionnisme salafiste encouragé par l’alliance impérialiste qui a fait la guerre de Libye.  

Si je comprends qu’il faille faire rentrer la Syrie dans plus de modernité, je ne comprends pas pourquoi l’Arabie et ses alliés qataries, américains, israéliens et européens doivent reconquérir la Syrie comme au moyen-âge du temps du Prophète.

Si je comprends que les Etats aient à s’ouvrir à l’universel en conservant la diversité, je ne comprends pas comment l’idéal maçonnique de mondialisation s'accorde avec le mondialisme salafiste qui vise à islamiser à outrance les gouvernements et les territoires sous son emprise.

Si je comprends que les gouvernements en place aient obligation à pratiquer la justice envers tous les citoyens quels que soient leurs particularités, je ne comprends pas pourquoi le pouvoir doit changer de mains en fonction de la majorité confessionnelle.

Si je comprends que les peuples aient le droit d’exprimer leurs insatisfactions, je ne comprends pas pourquoi les Etats étrangers sont autorisés à encourager l’insatisfaction locale pour faire renverser les régimes en place. Autrefois cela s'appelait l’impérialisme...Aujourd'hui, nous pouvons dire « impérialisme par tiers interposé ».

Si je comprends que les pays aient à pratiquer une certaine ouverture en matière de politique d’immigration, je ne comprends pas pourquoi les musulmans revendiquent le pouvoir dès qu’ils deviennent majoritaires dans un pays.

Si j’ai compris que les européens athées (nazi) ont persécuté les juifs, je ne comprends pas pourquoi ces mêmes européens athées font payer aux palestiniens par leur politique inique exclusivement favorable à Israël, la réparation de leur crimes.

Si je comprends que les Etats anciennement colonialistes cherchent à racheter leurs emprises naguère sur les populations musulmanes, je ne comprends pas pourquoi ils sacrifient les chrétiens d’Orient en favorisant l’extrême islam.

Si je comprends que les Chrétiens d’Orient aient des craintes et soient prudents face à « l’islam absolu », car l’histoire montre qu’ils ont souvent soufferts des fanatiques, je ne comprends pas pourquoi, en pays d’islam on ne les protège pas plus, continuant à les maltraiter alors qu’ils ne sont guère un danger pour les musulmans.

Si je comprends que le gouvernement français puisse recevoir des membres du Conseil National Syrien, je ne comprends pas pourquoi il ne réserve pas le même traitement aux officiels du gouvernement de Damas.

Si je comprends toujours pourquoi le gouvernement français veut rencontrer une des parties en conflit, je ne comprends pas pour quelles raisons il cautionne un mouvement qui cherche à s’emparer du pouvoir par la violence comme firent naguère les nazis de leurs Institutions.

Si je comprends que les Occidentaux contestent la « dynastie » Assad, je ne comprends pas pourquoi ils ne contestent pas les dynasties saoudienne et qatarie.

Si je comprends qu’en France l’on ne veuille pas revenir au nationalisme allemand, je ne comprends pas pourquoi on favorise et encourage le nationalisme bouillonnant que constitue l’Islam dans une société multiconfessionnelle.

Si je comprends que dans cette même France, des personnes ne soutiennent pas le front dit national, je ne comprends pas comment ces mêmes politiciens n’élèvent guère de cris face aux dangers du nationalisme islamique, salafiste et mondialiste.

Si vous êtes comme moi et que vous ne comprenez pas le mensonge, mettez-vous sur un chemin de vérité. On y arrive par la formation aux écritures saintes, la pratique des sacrements, la charité envers toutes personnes et la rupture avec les comportements, les instruments et les structures de mensonge.

Le Veilleur de Ninive

2 commentaires:

  1. Je me permettrais d'ajouter : Si je comprends la France qui cherche à soutenir l'opposition à Assad, je ne comprends pas ses autorités qui interdisent de paroles, des opposants laïcs syriens à Paris tout en facilitant la tâche aux islamistes

    RépondreSupprimer
  2. Hélas ! Les principes de cohérence sont bien peu souvent appliqués, y compris dans les sphères ecclésiastiques...On est parfois devant un tel abîme d'incohérence et de mauvaise foi qu'on est parfois tenté de se retirer tout à fait pour ne plus faire qu'une chose PRIER et tenter, de ce fait, de faire "appel d'air".
    Puisse la Mère de Miséricorde étendre sa protection sur nos frères Chrétiens d'Orient, sur le Peuple Chrétien de la Grande Syrie ! Puisse t-elle, elle que l'Occident Chrétien invoque comme le "Trône de la Sagesse" (et, de fait, elle l'est bien) éloigner nos politiques des "combines" mondaines de toutes sortes pour ne plus rechercher que la Vérité et le bien des Peuples! Que cesse le "temps des chiens muets" !
    Votre respectueusement en Notre-Seigneur.
    +Mor Philipose-Mariam

    RépondreSupprimer

Merci de votre commentaire....Il passera par le modérateur avant d'être publié.

Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.