mardi 8 mai 2012

Lettre ouverte aux personnes hostiles à l'Eglise catholique

Chers frères en humanité,

Je suis un simple prêtre catholique. Je me sens heureux et fier de ma vocation. Cela fait 20 ans que je vis missionnaire en Angola.

Je constate que les média ont tendance à amplifier la question des prêtres pédophiles en  recherchant curieusement les détails et les erreurs dans la vie passée de ces prêtres. En effet, il y en a eu des cas de pédophilie aux Etats-Unis au cours des années 70, d'autres en Australie furent commis dans les années 80, et plus récemment encore d'autres cas ont été identifiés..... Ils sont tous à condamner sans appel.

Dans les média, on découvre qu'il y a, sur ces questions, des reportages pondérés et équilibrés et d'autres amplifiés auxquels se mêlent parfois de la haine et la volonté de faire du tort. 

Personnellement, en tant que prêtre je ressens une profonde douleur face au mal immense que des confrères provoquent, par leurs actes, sur des enfants alors qu'ils devraient être des signes de l'Amour de Dieu. Il n'y a guère de paroles pour qualifier et encore moins pour justifier de tels actes. L'Église doit à tout prix se ranger du côté des faibles et des plus démunis. Les mesures de prévention et de protection à l'égard des enfants doivent être, pour l'Eglise, d'une priorité absolue.

La correction d'une injustice pour les uns ne doit pas pousser à commettre l'injustice sur d'autres. Il est curieux de constater l'absence, dans les média, d'informations et le manque d'intérêt sur les ondes et antennes à l'égard de milliers de prêtres qui régulièrement sacrifient leur vie et la consument pour le bien de millions d'enfants, pour les adolescents et pour les plus défavorisés aux quatre coins du monde.

Pour les média, suivre un Prêtre "normal" dans son travail quotidien ne semble pas être une information intéressante; Pourquoi ? Accompagner un prêtre dans ses difficultés et ses joies alors qu'il dépense sa vie en silence pour le bien de la communauté qu'il sert, fait rarement l'objet d'une reportage. En comprend-on les raisons ?

La vérité réside dans le fait que le prêtre ne cherche pas à "être une information" ; il ne s'attelle qu'à "porter la Bonne Nouvelle" qui, sans bruit, s'est manifestée le matin de Pâques. 

"Un arbre qui tombe fait plus de bruit que mille arbres qui poussent". Nos sociétés font beaucoup plus de bruit pour un prêtre qui commet une faute grave, que pour des milliers d'autres qui donnent leur vie pour les pauvres et les indigents.

Je ne prétends pas faire l'apologie de l'Église et des prêtres. Un prêtre n'est pas un héros. C'est un homme normal qui, avec sa nature humaine, cherche à suivre Jésus et à Le servir dans ses frères. Chez le prêtre, on retrouve misère, pauvreté et fragilité  comme chez tous les êtres humains; mais en lui également, se révèlent la beauté et la grandeur qui animent son âme.

Amplifier d'une manière récurrente ce thème douloureux de la pédophilie en gommant l'Oeuvre Salutaire de l'Eglise, héritière de la révélation divine revient à simplifier et caricaturer de façon inique le sacerdoce catholique et à offenser les prêtres innocents.

Dans le Christ,

P. Martin Lasarte, sdb

3 commentaires:

  1. Merci et félicitations pour ce texte qui apporte un bel éclairage et une réflexion significative. Je suis d'accord avec votre argumentation!

    RépondreSupprimer
  2. c'est surtout sur l'hypocrisie de l'Eglise que les gens deviennent anti catho, où il y regne que scandales manipulations argents et magouilles

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Votre jugement est d'ordre général; vous prenez le risque de condamner une population à cause de quelques pécheurs.

      N'empêche que vous semblez avoir un vision européenne, peut-être même "soixante-huitarde" de l'Eglise.

      Personnellement, nous pensons plutôt qu'en Europe, les "gens" deviennent anti-catho par excès de matérialisme et insouciance sur le devenir de leur âme. Ils préfèrent, à l'humilité du Christ, à la Charité chrétienne, à l'honnêteté, une belle maison, des vacances, une retraite assurée et passent leur vie à s'en occuper.

      Etre catholique est une exigence [la preuve vous exigez vous-mêmes un bon comportement des catholiques]; très nombreux sont ceux qui ne veulent pas d'une telle exigence pour leur vie ; si nombreuses sont les personnes qui choisissent de vivre en "libérales", sans états d'âme, sans questions de conscience ; elles refusent de s'imposer des exigences. Elles crient à l'ordre moral lorsqu'on leur rappelle certaines exigences. C'est ce libéralisme-là, omniprésent dans la société moderne, qui parfois atteint des gens d'Eglise et les fait succomber.

      Nous référant au témoignage de l'article ci-dessus, nous dirions que ce n'est pas en raison de l'existence de certains libéraux qui ont succombé dans l'Eglise, que toute la population catholique doit être condamnée. Des pédophiles, il peut y en avoir dans tous les milieux, chez les enseignants par exemple, et ce n'est pas pour autant que tous les enseignants le sont. Par ailleurs, je vous rappelle que l'inceste est beaucoup plus répandu qu'on ne le pense et ce vice est le propre de gens mariés et non pas de clercs. Pourquoi ne le dénoncez-vous pas chez les hommes mariés alors que les pères de famille sont supposés protéger leurs enfants.

      Faites attention aux jugements à l'emporte pièce; interrogez-vous plutôt sur vos faits et gestes pour être sûr(e) que votre conduite est sans faille. Faites bénéficier l'Eglise catholique de vos vertus afin qu'on vous suive en exemple et qu'on ne l'accuse plus de tous les maux.

      Je vous rappellerai seulement que les deux grandes guerres du XXe siècle, qui ont fait des millions de morts, ont été des guerres athées et matérialistes.

      Les guerres actuelles du Proche-Orient, n'ont rien à voir avec l'Eglise catholique, elles sont causées par des athées matérialistes, et des membres de religions non-chrétiennes. Les misères causées massivement sur place (en Syrie tuer des hommes sur le mode hallal) sont plus urgentes à dénoncer que les méfaits très graves certes, que vous soulevez hélas de façon générale et lapidaire.

      Merci. Le Veilleur de Ninive

      Supprimer

Merci de votre commentaire....Il passera par le modérateur avant d'être publié.

Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.Purifions notre coeur pour combattre le mensonge qui y habite.